27-03-2019 04:20 AM Jerusalem Timing

L’Iran inquiet des dernières évolutions au Myanmar

L’Iran inquiet des dernières évolutions au Myanmar

Le ministère des affaires étrangère iranien a rappelé la responsabilité du gouvernement birman à établir la sécurité et la paix pour toutes les minorités du pays dont les Musulmans.

 

Le ministère iranien des affaires étrangères a exprimé  par la voix de son directeur général de l’Asie de l’Est et du Pacifique, Rassoul Mohajerson inquiètude à l'égard des violences qui se sont produites au Myanmar entre les Bouddhistes et les Musulmans provoquant des morts et des déplacés.

Au cours de ces affrontements, des mosquées, des écoles et plusieurs lieux sacrés ont été incendiés. Rassoul Mohajer a demandé aux responsables birmans d’identifier les auteurs des violences et de réagir fermement à leur encontre.

Mohajer  a rappelé la responsabilité du gouvernement birman à établir la sécurité et la paix pour toutes les minorités du pays dont les Musulmans.

 "Il incombe au gouvernement birman de défendre les droits des minorités, de s’employer à instaurer la sécurité au Myanmar et de prendre les mesures nécessaires pour le retour le plus vite possible des Musulmans dans leur foyer" a-t-il ajouté.

 Une vingtaine de personnes a perdu la vie et des milliers d’autres ont dû quitter leur maison, dans les affrontements entre les Bouddhistes extrémistes et les Musulmans dans la ville de Mik Kila.