10-07-2020 11:24 AM Jerusalem Timing

Les deux Corées: la Russie juge "explosive" la situation

Les deux Corées: la Russie juge

Pékin appelle à la "retenue".

Les deux Corées: la Russie juge "explosive" la situationLa Russie est préoccupée par la situation "explosive" autour de la Corée du Nord, a déclaré mercredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov.

"Ce qui se passe préoccupe sans aucun doute la Russie parce qu'il s'agit d'une situation explosive à proximité de nos frontières en Extrême-Orient", a déclaré M. Morgoulov cité par l'agence Interfax.

"Nous appelons toutes les parties à s'abstenir de toute déclaration et de tout acte susceptibles d'aggraver la situation", a poursuivi le diplomate.

"Je ne pense pas qu'une des parties fasse exprès pour déchaîner la guerre. Mais dans la situation actuelle très tendue, il suffit d'une erreur humaine banale ou d'une défaillance technique pour que la situation devienne hors de contrôle", a souligné M. Morgoulov.

Le dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, a ordonné vendredi dernier des préparatifs en vue de frappes de missiles visant le continent américain et les bases des Etats-Unis dans l'océan Pacifique, en réponse à des vols d'entraînement de bombardiers furtifs B-2 américains.

La Corée du Nord a empêché mercredi les employés sud-coréens d'entrer dans le complexe industriel intercoréen de Kaesong, poussant Séoul à ne pas exclure une action militaire pour protéger ses ressortissants.

La veille, Washington avait promis de se défendre et de protéger ses alliés sud-coréen et japonais face à Pyongyang, le secrétaire d'Etat américain John Kerry qualifiant le comportement du dirigeant nord-coréen de "dangereux" et d'"irresponsable".

Pékin appelle à la "retenue"

Pour sa part, la Chine a appelé mercredi à la "retenue" dans la péninsule coréenne.

Pékin demande à "toutes les parties concernées de garder leur calme et de faire preuve de retenue", a déclaré Hong Lei, porte-parole de la diplomatie chinoise.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Yesui a rencontré mardi les ambassadeurs des Etats-Unis, de la Corée du Nord et de la Corée du Sud pour leur faire part des "vives inquiétudes" de la Chine, allié de poids de la Corée du Nord.