19-10-2017 02:47 AM Jerusalem Timing

Pourquoi l’Arabie Saoudite a opté pour le choix israélien?

Pourquoi l’Arabie Saoudite a opté pour le choix israélien?

Ryad réalise désormais que la force du Qatar provient de son alliance solide avec Tel Aviv.

Chuck Hagel en IsraelRien n’est surprenant dans les informations faisant état d’une coordination israélo-saoudienne contre la Syrie et l’Iran.

Actuellement, il existe trois objectifs communs entre l’Arabie Saoudite et Israël: affaiblir l’Iran, renverser le pouvoir syrien, et assiéger le Hezbollah. Mais une fois ces objectifs réalisés, Israël ira directement vers la liquidation de la cause palestinienne, l’annexion du Golan, la réoccupation de certaines parties du Sud Liban, et l’imposition de ses conditions dans le domaine de l’exploitation du pétrole et du gaz dans ce pays.

Le quotidien israélien Yediot Ahranot a révélé la réussite des efforts américano-israéliens pour former une coalition regroupant Israël, la Turquie, l’Arabie Saoudite, les Emirats, la Jordanie, et l’autorité palestinienne face à l’Iran.

A ce propos, le conseiller militaire du guide suprême de la révolution islamique en Iran l’ayatollah Sayed Ali Khamenei, Yehia Rahim Safavi a confirmé « l’existence d’un projet américain, israélien, turc, saoudien, et qatari pour renverser Assad avant les élections iraniennes le 14 juin prochain ». Safavi n’a pas cité les Emirats explicitement, et s’est contenté de dire que Ryad cherche à entrainer la Jordanie dans ce projet.

Bref, les Turcs, les Arabes du Golfe, la Turquie et Israël ont un intérêt commun dans l’affaiblissement de Téhéran à travers une opération militaire pour renverser Assad, isoler le Hezbollah, déclencher une guerre confessionnelle en Irak pour l’entrainer dans le bourbier du chaos et du déchirement.

Tous ces développements permettront de réaliser un objectif plus important, celui d’empêcher la Russie de devenir un pôle international et d’y provoquer par la suite des attaques terroristes sur son territoire.  

Pour parvenir à toutes ces fins, ces pays entrainent les milices armées, acheminent des armes de qualité et de l’argent en Syrie. Dernièrement, le front jordanien a été ouvert pour permettre  l’infiltration des hommes armés. Ils ont aussi réussi à perturber la situation sécuritaire en Irak en vue de provoquer une déstabilisation sécuritaire dans les circonscriptions limitrophes de la Syrie.

Le deuxième projet qui attend le jour –J consiste à détruire l’arme de l’air et les défenses aériennes syriennes. Mais la coalition ennemie ne recourra pas au conseil de sécurité pour obtenir le feu vert pour imposer une zone d’exclusion aérienne dans ce pays allié à Moscou. Bien au contraire, elle chargera Israël de cette mission. Les Etats-Unis ne peuvent en aucun cas négliger le nouvel équilibre de force sur le plan international.

Voici donc les raisons du rapprochement israélo-saoudien. Ryad réalise désormais que la force du Qatar provient de son alliance solide avec Tel Aviv, et que le renversement de Bachar el Assad ne pourra se faire seulement à travers le terrorisme et sans une intervention extérieure. Enfin, l’Arabie Saoudite est désormais convaincue que la mission de la guerre contre la Syrie a été reléguée à Israël.

Traduit de: al-Akhbar

article de l'analyste jordanien Nahed Hattar