21-11-2018 12:17 AM Jerusalem Timing

L’armée syrienne détruit un char israélien ayant franchi le Golan

L’armée syrienne détruit un char israélien ayant franchi le Golan

De nouvelles tactiques de l’armée syrienne font peur !

Golan/Soldats israéliens

L'Armée syrienne a annoncé la destruction d'un char israélien ayant franchi la ligne du cessez le feu au Golan.

Dans un communiqué publié ce mardi, l'armée syrienne a précisé que le char a été détruit dans la région libéré de Bir Ajem, au Golan.

"L'armée syrienne ripostera directement et avec fermeté à toute violation de la souveraineté syrienne", ajoute le communiqué.

En réaction, le chef d’état major israélien s’est rendu sur le lieu de l’attaque à la frontière avec le Golan, ont rapporté les médias israéliens.

L'armée d’occupation israélienne avait indiqué dans un communiqué que des soldats israéliens ont ouvert le feu dans la nuit de lundi à mardi après avoir été pris pour cible par des tirs en provenance de Syrie.

"Au cours de la nuit, une patrouille de Tsahal a été la cible de tirs près de la frontière syrienne dans le plateau du Golan. Le véhicule a été endommagé. Les soldats de Tsahal ont répondu en ouvrant le feu avec précision et ont atteint la source des tirs", peut-on lire dans le communiqué.

"Tsahal s'inquiète des récents incidents dans le nord du pays et a déposé une plainte auprès des forces des Nations-Unies en fonction dans la région", ajoute le texte.

Un incident du même type s'était déjà produit dans la nuit de dimanche à lundi lorsque des tirs en provenance de Syrie avaient touché un secteur du Golan occupé par "Israël".

Selon les médias locaux, le point d'impact des tirs avait été à proximité d'une patrouille militaire israélienne.

L'armée d'occupation israélienne, qui n'avait pas confirmé l'information, n'avait pas répliqué.

La semaine passée, des projectiles tirés de Syrie ont touché le mont Hermon, point culminant du Golan occupé par Israël, entraînant la fermeture aux visiteurs de ce site touristique habituellement fréquenté.

"Israël" occupe depuis la guerre de 1967 quelque 1.200 km2 du plateau du Golan, qu'il a annexés, une décision que n'a jamais reconnue la communauté internationale.

De nouvelles tactiques de l’armée syrienne font peur !

De nouvelles tactiques de l'armée syrienne font peur !Par ailleurs, elon les experts militaires, "Israël" est vivement inquiet de nouvelles tactiques qu'utilise l'armée syrienne pour faire face aux terroristes. Des tactiques qui ont bien prouvé leur haute efficacité.

Selon la revue AlManar de la Palestine, citant des sources palestiniennes, l'une des tactiques en question est parfaitement nouvelle et elle est basée sur " la perte de la zone géographique" où l'armée syrienne entend pénétrer.

Dans cette tactique, l'armée syrienne encercle de la zone cible, coupe toutes les voies de communication donnant accès à cette zone, collecte des informations sécuritaires de plus en plus exactes sur le centre stratégique en question, pour l'exposer avec une plus grande efficacité aux frappes aériennes.

Cette tactique permet une réduction sensible du nombre des pertes civiles.

« Israël » suit de très près cette nouvelle méthode de guerre.

Ce qui inquiète Tel Aviv c'est qu'il a basé depuis la guerre en 2006 contre le Liban le gros de ses manœuvres militaires sur la confrontation directe avec l'ennemi et non pas sur la concentration des chars des canons sur le champ de bataille.

Les experts affirment que l'armée syrienne s'est focalisée sur ses forces spéciales, ainsi que sur les combats assymétriques.

Des unités baptisées " chasseurs de chars" ont également été ainsi créées. Cela fait deux ans en effet que l'armée syrienne mènent des exercices en ce sens pour coordonner ses tactiques.

AlManar+ Irib + Agences