19-03-2019 10:33 AM Jerusalem Timing

Des armes israéliennes et prohibées retrouvées à Qousseir

Des armes israéliennes et prohibées retrouvées à Qousseir

L’armée syrienne a libéré Boueyda Charqiya.

L’armée régulière syrienne a repris le contrôle de la localité de Boueyda Charqiya dans la province de Qousseir. Ainsi, toute la province de Qousseir, située dans la circonscription de Homs devient sécurisée.

Ce nouvel exploit survient quelques jours après la reprise du contrôle de la ville de Qousseir et de la région proche de Dabaa. Des centaines d’insurgés avaient alors pris la fuite vers Boueyda Charqiya.

L’observatoire syrien des droits de l’homme proche de l’opposition s’est dit inquiet pour le sort des rebelles présents à Boueyda, faisant état de l’impossibilité de tout contact avec eux. Le correspondant d’almanar présent sur place a transmis des images sur des maisons remplies d’armes et de munitions ainsi que les images de tunnels utilisés par les groupes armés dans la ville de Qousseir, Dabaa et Boueyda.

Certaines armes portaient des inscriptions en hébreu et des fusils d’assaut israéliens de type Uzi ont été retrouvés. Alors que les dirigeants de l’opposition déploraient l’absence d’armes efficaces dans les rangs des groupes de rebelles, les images transmises dans cette vidéo montrent des armes sophistiquées, de multiples roquettes, des armes prohibées, ainsi que des masques à gaz.

 

Par ailleurs, des ambulances de la Croix Rouge ont transporté 28 blessés parmi les rebelles syriens vers un hôpital de la Békaa (Liban). Au sujet des groupes rebelles, le ministre de l’intérieur français Manuel Valls a reconnu que plus de 600 Européens, dont 120 Français combattent en Syrie. Valls a appelé l’Union Européenne à s’apprêter à faire face à la menace de ces jeunes européens islamistes une fois qu’ils rentrent de Syrie, qualifiant l’adhésion de ces derniers à l’organisation d’alQaida de « phénomène très inquiétant ». Ce responsable français a indiqué que la plupart d’eux sont impliqués dans le trafic de drogue et des vols.

 
Attentat suicide à Homs

Des sources médiatiques ont rapporté qu’une voiture piégée a explosé dans la ville de Homs. Des informations ont confirmé qu’un kamikaze conduisait la voiture près de Saint-Sauveur dans le quartier elAdwiya à Homs, faisant état de victimes dans les rangs des civils.

Six franc-tireurs tués à Idlib
Une source locale dans la circonscription d’Idlib a affirmé que les forces arabes syriennes ont tué six franc-tireurs dans la ville de Banche et ont bombardé les repaires des terroristes dans la région, faisant des morts et des blessés.