20-06-2019 01:48 AM Jerusalem Timing

Berry et Bassil annoncent la fin de l’alliance du 8-Mars.

Berry et Bassil annoncent la fin de l’alliance du 8-Mars.

Mais l’accord stratégique concernant la résistance et le conflit contre Israël tient toujours

Le président du Parlement, Nabih Berry, et le ministre et député représentant le Courant patriotique Gibrane Bassil ont annoncé séparément  la fin de l’alliance entre le CPL et le camp du 8-Mars.

Selon le quotidien libanais Assafir, le président Berry a dit à M. Salam que le mouvement Amal et le Hezbollah négocieront avec lui la part des chiites au sein du nouveau cabinet indépendamment du chef du CPL, le général Michel Aoun.
 

«Nous transmettrons à M. Salam une longue liste de candidats pour les postes ministériels dans laquelle il pourra puiser», a-t-il dit. Le président de la Chambre a indiqué qu’il existe d’importantes divergences entre M. Aoun et les autres composantes du 8-Mars, «notamment au niveau interne». «Dès aujourd’hui, chacun est libre de ses choix concernant le gouvernement ou même le Parlement, a dit M. Berry. J’en ai déjà fait part au ministre Gibran Bassil».

«L’accord stratégique concernant la résistance et le conflit contre Israël tient toujours», a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Énergie et de l'Eau, Gebran Bassil, a lui aussi informé le Premier ministre désigné que le Bloc du changement et de la réforme ne fait plus partie de la coalition du 8 Mars. M. Bassil a indiqué à M. Salam, lors d'une réunion mardi, que les conditions du Bloc parlementaire de Michel Aoun pour le nouveau gouvernement sont séparées de celles du Hezbollah et du mouvement Amal.

D’après le journal AlJoumhouriyya, le ministre a demandé que le Courant patriotique libre (CPL) soit représenté au sein du nouveau cabinet proportionnellement au poids de son bloc parlementaire. Une demande néanmoins refusée par M. Salam qui a souligné l'impossibilité pour lui de former un gouvernement à l'image du Parlement.

Le Premier ministre désigné a souligné que la Constitution stipule une juste représentation de toutes les parties au sein du gouvernement.

Source: Assafir, AlJoumhouriyya, Médiarama