13-12-2018 02:01 PM Jerusalem Timing

Deux fortes explosions secouent la ville de Tripoli, au nord du Liban

Deux fortes explosions secouent la ville de Tripoli, au nord du Liban

Selon un député du courant du Futur, l’attentat aurait été perpétré à l’aide d’une voiture piégée.


  
Deux explosions à quelques minutes d'intervalle ont secoué vendredi Tripoli, la grande ville du nord du Liban, juste à la sortie des fidèles des deux mosquées

La première explosion s'est produite dans le centre, près de la maison du Premier ministre sortant, Najib Mikati, qui ne se trouvait pas dans la ville, selon son bureau. La deuxième a eu lieu près du port de cette grande ville, selon l'agence nationale.

Le premier bilan fait état de cinq victimes et plusieurs blessés dans les deux explosions visant deux mosquées Assalam et Taqwa.

Selon le correspondant d’alManar, il y aurait 10 martyrs et plus de 150 blessés répartis sur les hôpitaux proches. Un responsable des services de
sécurité a dit à l'AFP qu'au moins 19 personnes ont été tuées
et 35 autres blessées.

Le sort du cheikh Salem Rafeï qui dirigeait la prière du vendredi est resté inconnu pendant un certain temps, mais le correspondant d’alManar a confirmé que les imams des deux mosquées sont sains et saufs.

L’armée libanaise et les forces de sécurité ont adopté des mesures de sécurité strictes alors que des rafales ont été tirées dans l’air. Les télévisions locales montraient plusieurs véhicules en flammes, des hommes transportant dans leurs bras des blessés et des devantures d'immeubles totalement détruites.

Selon un député du courant du Futur, Ahmad Fatfat, l'attentat aurait été perpétré à l'aide d'une voiture piégée.

  Ces explosions surviennent une semaine après un attentat à la voiture
piègée qui a fait 27 morts à Roueiss, dans la banlieue  sud de Beyrouth.