18-07-2019 11:42 AM Jerusalem Timing

Des soldats syriens asphyxiés à Jobar, combats violents dans la région

Des soldats syriens asphyxiés à Jobar, combats violents dans la région

Le quartier de Jobar situé à la périphérie de Damas est aux mains des rebelles et les troupes du régime tentent de le reprendre.

 
  
Les autorités syriennes ont accusé les rebelles d'avoir utilisé des armes chimiques dans les combats à Damas.

"Une unité de l'armée encercle un secteur de Jobar où les terroristes ont utilisé des armes chimiques", a indiqué la télévision d'Etat, en faisant état de plusieurs cas "d'asphyxie" parmi les soldats.

Le quartier de Jobar situé à la périphérie de Damas est aux mains des rebelles et les troupes du régime tentent de le reprendre.

Selon la télévision, "des combats violents ont éclaté dans le secteur de Jobar où les unités de l'armée s'apprêtent à lancer une offensive pour reprendre ce quartier".

"Des soldats ont été blessés après inhalation de gaz toxiques et certains d'entre eux sont dans un état critique", a-t-elle ajouté.

Ces accusations coïncident avec l'arrivée à Damas d'une responsable de l'ONU qui cherche à obtenir l'autorisation du régime pour enquêter sur des allégations similaires imputées par l'opposition aux troupes du régime.

Selon l'opposition, le régime a eu recours mercredi à des armes chimiques dans une offensive contre des localités de la banlieue proche de Damas tenues par les rebelles, ce que nie Damas.

L'opposition a évoqué 1.300 morts et une ONG syrienne a comptabilisé 170 morts dans ces régions.

La communauté internationale souhaite que des experts de l'ONU, présents en Syrie depuis le 18 août, puissent aller enquêter au plus vite sur les lieux de l'attaque de mercredi.