20-07-2019 06:36 AM Jerusalem Timing

Afghanistan: les talibans lancent le 1er mai leur offensive de printemps

Afghanistan: les talibans lancent le 1er mai leur offensive de printemps

Dans leur communiqué, les talibans estiment, comme en 2010, qu’une "stricte attention doit être portée à la protection et la sécurité des civils durant les opération de printemps".

Les talibans afghans lanceront dimanche leur offensive de printemps contre les troupes étrangères et afghanes, ont annoncé les talibans dans un communiqué samedi.
  
"Le conseil de gouvernement de l'Emirat islamique d'Afghanistan (nom du régime taliban au pouvoir entre 1996 et 2001, ndlr) désire annoncer le lancement de ses opérations militaires de printemps baptisées +Badar+ contre les envahisseurs américains, leurs alliés étrangers et leurs soutiens intérieurs", indiquent les talibans dans un communiqué.
  
"Les opérations de Badar commenceront à travers l'Afghanistan le 1er mai 2011", poursuit le texte.
  
La bataille de Badar (ou Badr), en 623, est une des importantes victoires remportées par le prophète Mahomet.
  
"Comme par le passé, les opérations de Badar se concentreront sur les centres militaires, les lieux de rassemblement, les bases aériennes, les convois militaires logistiques et de munition des envahisseurs étrangers partout dans le pays", expliquent les talibans.
  
Parmi "leurs cibles prioritaires", les talibans citent notamment les forces étrangères et les responsables civils et militaires du "gouvernement fantoche de Kaboul", ainsi que les patrons de sociétés étrangères et locales travaillant pour "l'ennemi".
  
Les talibans annoncent également "considérer comme faisant partie des rangs de l'ennemi" les membres du Haut Conseil pour la paix, une structure mise en place par le gouvernement afghan pour tenter de convaincre les insurgés de s'asseoir à la table des négociations.
   La traditionnelle reprise des opérations de combat des insurgés au printemps, après une saison hivernale habituellement plus calme, est considérée comme un test crucial cette année par la coalition.
  
L'Otan a multiplié cet hiver les opérations contre l'insurrection et les responsables militaires américains, qui affirment que la coalition a réussi à reprendre de nombreuses zones longtemps contrôlées par les insurgés, s'attendent à un pic de violence.
  
Le ministre américain de la guerre Robert Gates, a récemment estimé que le conflit afghan pourrait connaître un "tournant décisif" si les forces internationales parvenaient d'ici fin 2011 à empêcher les talibans de reprendre les zones dont ils ont perdu le contrôle, notamment dans leurs bastions du sud du pays.
  
L'Otan doit lancer cet été le processus dit "de transition", qui prévoit une amorce de retrait américain - à l'ampleur non précisée - et le début du transfert progressif de la responsabilité de la sécurité aux forces afghanes sur l'ensemble du territoire d'ici fin 2014.
  
Dans leur communiqué, les talibans estiment, comme en 2010, qu'une "stricte attention doit être portée à la protection et la sécurité des civils durant les opération de printemps". 
  
L'année 2010 a été la plus meurtrière pour les civils, premières victimes du conflit afghan, dont 75% sont attribuées par l'ONU aux actions des insurgés.