15-09-2019 10:28 AM Jerusalem Timing

Nouvelle tentative israélienne d’occuper une terre libanaise

Nouvelle tentative israélienne d’occuper une terre libanaise

"Les habitants feront face à toutes les ambitions de l’ennemi", dit le maire du village Aytaroune.

Une unité militaire
israélienne a avancé dans le village libanais d’Aytaroun au Sud et a
entamé des creusements et la mise en place de fils en plastique dans une zone
controversée s’étendant de la ligne bleue jusqu’au point de litige, en
compagnie de soldats de la FINUL.

Selon le maire du village Haydar Mowassi,
l’unité sioniste a dressé une base de ciment en prélude à la mise en place d’un
nouveau baril bleu.

S’exprimant au quotidien al-Akhbar, Haydar a affirmé que ce
qui s’est passé était une tentative discrète d’annexer des territoires
agricoles dont la superficie dépasse les 15000 m2 et dont la propriété
appartient complètement aux habitants d’Aytaroun.

« Des oliviers y sont
implantés depuis des décennies et les céréales de différents types y sont
cultivés », a-t-il clarifié, ajoutant que les territoires controversés
appartenant aux habitants d’Aytaroun sont de 100 mille m2.

« C’est une
nouvelle tentative d’occuper une terre libanaise, mais les habitants feront
face à toutes les ambitions de l’ennemi et à toute tentative d’avancer dans
leurs territoires », a assuré le maire.

Cette nouvelle agression a
poussé l’armée libanaise à renforcer ses mesures de sécurité et à multiplier
ses patrouilles dans la région alors que le commandement de la FINUL est entré
en contact avec l’armée sioniste.

Selon une source bien informée, « l’ennemi
a présenté des justifications futiles prétendant qu’il ne cherchait pas à
annexer des territoires controversés. 

Hier jeudi, l’ennemi israélien
a fléchi devant les menaces de l’armée libanaise et de la municipalité d’Aytaroun
de ne pas creuser une route militaire, lors de la réunion tripartite regroupant
des représentants des deux armées libanaise et israélienne ainsi que ceux de la
FINUL.

En effet, Israël planifiait de creuser une route et d’installer une nouvelle
barrière barbelée pour entraver l’arrivée des citoyens à leurs champs. Mais la
partie libanaise a averti qu’elle allait riposter sur le terrain à cette action
ennemie.

D’après le quotidien al-Akhbar, le représentant de l’armée israélienne
a informé les participants à la réunion tripartite du renoncement d’Israël à
creuser ladite route.

source: al-Akhbar