25-05-2020 08:20 AM Jerusalem Timing

Moscou appelle Israël à adhérer au TNP

Moscou appelle Israël à adhérer au TNP

"Israël possède en toute quiétude plus de 200 bombes atomiques . Son arsenal, de l’aveu des sources occidentales se renouvelle tous les ans et il ose réclamer l’arrêt du programme nucléaire pacifique de l’Iran " a martelé Lavrov.

Le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov a demandé l'adhésion de l'entité sioniste  au traité de non prolifération nucléaire, un traité dont Tel-Aviv s'est dispensé à la faveur du soutien des occidentaux.

En visite au Caire, Lavrov a déclaré que " nous n'avons pas eu de cesse de réclamer une internationalisation du TNP  et nous souhaitons que tous les pays  y compris Israël y adhèrent. Pour la Russie, le TNP est le fondement même du régime de non prolifération " .

 "C'est une nécessité pour préserver la sécurité internationale, a-t-il souligné,  et toute menace à l'encontre de ce traité devrait être dissipée" a ajouté Lavrov.

Et de noter:" Avec les Etats Unis , la Grande Bretagne et l'ONU, la Russie a pris en charge la mise en œuvre des préparatifs de la conférence sur le désarmement au Moyen Orient et elle va essayer de faire de son mieux ".

" Israël possède en toute quiétude plus de 200 bombes atomiques . Son arsenal, de l'aveu des sources occidentales se renouvelle tous les ans et il ose réclamer l'arrêt du programme nucléaire pacifique de l'Iran " a  martelé Lavrov !


Pour ce qui est de la question palestinienne, Lavrov a souligné que "la Ligue arabe devrait être  plus active dans le règlement du conflit palestino-israélien".
 
"La Ligue arabe est notre partenaire, et nous souhaitons que l'initiative de paix arabe constitue, tout comme les résolutions de l'Onu, la base des efforts déployés pour régler le problème palestinien. Nous estimons que la Ligue pourrait être plus active", a déclaré M.Lavrov à l'issue de négociations avec son homologue égyptien Nabil Fahmy.
 
Et d'ajouter que Moscou soutient  les efforts  de l'Egypte et d'autres pays, notamment des Etats-Unis pour une reprise du dialogue palestino-israélien.
 
"Néanmoins, ces négociations progressent difficilement et un soutien supplémentaire à ce processus ne serait pas de trop", a indiqué le chef de la diplomatie russe.
 
La colonisation israélienne de territoires palestiniens a été à l'origine de la rupture du processus de paix en 2010. La médiation américaine a permis de le relancer il y a trois mois et demi. Les Palestiniens parlent de l'absence de tout progrès aux négociations et accusent "Israël" de tentatives de gagner du temps afin d'élargir sa présence en Cisjordanie et à Jérusalem-Est où plus d'un demi-million d'Israéliens se sont déjà installés.