23-06-2017 09:51 AM Jerusalem Timing

Ziyad Rahbani:"Je soutiens les choix du Hezbollah même s’il va en Egypte"

Ziyad Rahbani:

"Fayrouz soutient la résistance", a dit Ziyad dans une interview sur al-Mayadeen.

Dans une interview à la chaine de télévision arabe al-Mayadeen, diffusée vendredi soir, le compositeur et réalisateur libanais de renommée Ziyad Rahbani a réitéré que sa mère, la fameuse chanteuse Fayrouz éprouve de la sympathie envers le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah.

« Il n’est pas permis, en cette époque de divisions, que la princesse de l’art arabe précieux salue le maitre de la résistance », a-t-il dit au lendemain d’une longue interview accordée au site d’information al-Ahed. C’est dans cette interview que Ziyad a révélé les sentiments d’affection de sa mère envers Sayed Nasrallah.

« Elle préfère le silence. Je parle d’elle parce que Fayrouz représente tout le patrimoine des Rahbani, et elle était le porte-parole de ce patrimoine », a assuré Ziyad, assurant que Fayrouz est avec la résistance. « Si Fayrouz n’était pas avec la résistance, il y aurait eu un problème entre nous, et je n’aurais jamais composé ses chansons ».

En effet, cette révélation a fait la Une des articles et des commentaires postés sur les pages de socialisation. Immédiatement, les critiques ont fusé de toutes parts contre Fayrouz et l’histoire artistique des Rahbani.

A ces propos diffamatoires, Ziyad a riposté : « Celui qui s’attaque à Fayrouz et Nasrallah défend Israël ».

A la question de savoir sa position sur la participation du Hezbollah en Syrie, l’artiste libanais a dit : « Je soutiens les choix du Hezbollah même s’il décide d’aller en Egypte », en réponse à la participation du parti de la résistance dans les combats en Syrie.

« Comment se fait-il que le Hezbollah n’aille pas en Syrie ? Par cette intervention, il défend toute la région contre l’offensive à laquelle elle fait face », a-t-il dit, considérant que la Syrie et le Liban constituent un seul pays et qu’il est impossible que le Liban ne soit affecté par la crise en Syrie.

Sur sa relation avec l’Arabie Saoudite, Ziyad Rahbani a indiqué que celle-ci est négative à cause des positions saoudiennes et de son soutien à l’organisation de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). 

Selon lui, il y aurait plus de destructions en Syrie mais ceci prendra fin. Il a enfin salué les positions de la Russie sur la Syrie qui n’ont pas changé malgré les pressions américaines et occidentales.