25-01-2022 03:40 AM Jerusalem Timing

L’EIIL: Une hystérie d’attentats-suicide décapite plusieurs milices en Syrie

L’EIIL: Une hystérie d’attentats-suicide décapite plusieurs milices en Syrie

l’EIIL abat 5 chefs de milices. Des miliciennes EIIL entre en jeu. De la magie noire EIIL pour protéger les chars.Libanais du front al-Nosra tués. Et l’armée avance lentement à Alep, Homs et prépare la bataille de Qalamoune

La milice d’Al-Qaïda de l’Etat islamique en Irak et au Levant a mis a exécution sa menace d’écraser les milices rivales avec lesquelles elle mène un combat fratricide sans merci et qui depuis plus d’un mois et  a coûté la vile à près de 2.000 miliciens.

Attentats suicides avec ou sans voitures piégées, et embuscades se sont multipliés: leurs cibles priviligiés ne sont autre que les chefs des milices riEcole de l'infanterievales del'EIIL.

Cinq chefs de milices tués

Durant ce week-end, l'EIIL est parvenu à tuer au moins cinq importants chefs de milices.

En tête figure le commandant militaire de la milice Tawhid des Frères Musulmans, Adnane Bakkour.

Ce dernier est  le successeur du fondateur de cette milice, Abdel-Kader Saleh, connu sous le sobriquet Haji Mareh, et tué le mois de novembre dernier dans un raid de l’armée gouvernementale.

Adnane Bakkour, en compagnie de d'autres chefs de milices ( Abdel Kader Saleh est celui qui porte le Tee-shirt blanc)Il a été abattu dans un double attentat suicide  à la voiture piégée contre l’école de l’infanterie à Alep,  occupé par la Brigades Tawhid depuis près d’un an et demi.

La double explosion a été suivie d’un assaut au cours duquel il y a eu entre 15 et 30 tués et des dizaines de blessés.

Youssef al-DajjUn deuxième chef de la milice Tawhid, le dénommé Imad Dimane, chargé du dossier des équipements létaux a également été tué dans une attaque de l’EIIL contre son siège dans la localité al-Raï, à la frontière avec la Turquie.

Il a péri ainsi que le chef de la milice Fateh, Youssef al-Dajj, connu sous l’appellation du Chasseur, pour ses performances dans la destruction des chars.

Ces deux chefs ont succombé lorsqu’un membre de l’EIIL s’est fait exploser dans le siège de Tawhid. Il y était entré en se présentant être un médiateur en vue d’une réconciliation.

L’EIIL est parvenu a aussi à assiéger la banque agricole de cette localité, transformée en prison, et dans laquelle sont enfermés plus de 600 hommes.

Pour sa part, la brigade Tawhid a dit avoir contré les attaques des éléments de l’EIIL, en ont tué une trentaine et capturé une trentaine d’autres.
La milice a aussi indiqué avoir capturé trois miliciens de l’EIIL, un jordanien et deux tunisiens. Dans un communiqué, elle a demandé aux « religieux de la nation de prendre position contre l’EIIL qui  tyrannise et opprime les sujets (gens) et les combattants ».

Le quatrième chef de milice qui a été abattu par l’EIIL est Mohammad al-Dik , le commandant de la Brigade « Fajr al-Islam » ( Aube de l’Islam), affilié aux Soukour al-Cham, ( Aigles du Levant),  qui a rejoint les rangs de la milice Front Islamique, soutenu par l’Arabie saoudite. Dik a péri ainsi que ses 6 gardes du corps dans une embuscade de l’EIIL dans la province de Hama.

Hamdo al-BachaQuant au cinquième tué, Hamdo al-Bacha, qui commandait la milice Brigade « Shouhada Idleb » (Martyrs d’Idleb), il a lui péri dans une embuscade, également dans la province de Hama. Selon le site d'information rebelle, "Aks al-Seir", 6 de ses miliciens ont péri avec lui.

En plus de ces liquidations ciblées, l’EIIL a perpétré un attentat suicide à la voiture piégée contre un barrage des groupuscules dans le quartier Chaar à Alep. Il y est question de nombreux tués parmi ses membres.

Zouheir Rahim qui a été tué alors qu'il tentait de pionner le quartier résidentiel de Jamiliyyé à AlepAlors que dans le passage Boustane al-Kacer , un chef de la milice Brigades Ahrar Kafar-Tkharim, Zouheir Rahim, a été tué alors qu’il tentait de tirer un obus contre le quartier aleppin al-Jamiliyyé.

A Deir Ezzor aussi

Dernières évolutions de ces combats fratricides: ils se sont étendus vers Deir Ezzor, depuis la semaine passée.

L’EIIL a annoncé y avoir pris le contrôle de toutes les positions du front al-Nosra. Elle aurait aussi capturé 150 de ses éléments et s'est emparé de ses champs de gaz.

Milices féminines à Raqqa

A Raqqa, l’EIIL a annoncé la création de deux brigades féminines, baptisées respectivement Khansa et Oum-Rayyane. Elles auront pour mission de s’assurer que toutes les femmes qui passent à travers ses barrages le sont réellement, sachant que l’EIIL soupçonne des miliciens de se déguiser en femmes.

 

 

Magie noire à Hassaké

L'ouvrage retrouvé dans un char de l'EIILNouvelle découverte étonnante : l’EIIL serait en train d’utiliser de la magie noire durant ses combats. C’est ce qu’a assuré l’Unité de défense kurde, dans la région de Hassaké. Elle montre à l’appui un livre intitulé « Chams al-Maaref al-Koubra » (Le soleil des grandes connaissances) qu’elle dit avoir a trouvé dans un char de l’EIIL dans la région al-Manajir qui a été sécurisé depuis une semaine.

Sachant que cet ouvrage est connu pour contenir des recettes de magie noire, catégoriquement déconseillées par la religion musulmane. Il semble que certaines avaient été utilisées pour protéger le char des bombardements. 

Avancée de l’armée syrienne

Pour sa part, l’armée syrienne poursuit son avancée dans les quartiers est de la ville d’Alep. Pendant le week-end, elle est parvenue à sécuriser les quartiers Karam al-Tarrab et Tarrab après y avoir investi son unité d’élites.

Une manifestation pro Assad à Damas, dimancheSelon le site aleppin Tahtel-Mijhar, les forces régulières ont pu faire avorter une tentative d’infiltration des miliciens en provenance des vieux quartiers de la ville vers les quartiers sécurisés, et il y est question de nombreux tués dans leurs rangs. Des insurgés armés ont aussi été abattus dans les quartiers Karam-Homad, Chaar, Kadi-Askar, Bab el-Hadid, Mayçar, place du Gondole... en même temps, l’armée poursuit son avancée dans les régions situées dans l’entourage de la prison centrale d’Alep et au nord de la cité industrielle Najjar .

Pour sa part, l’OSDH a rendu compte de la mort de 46 personnes qui auraient succombé dans des raids aériens contre les régions contrôlées par les rebelles.

Des libanais tués

Les 5 Libanais tuésDans la province de Homs, l’armée syrienne a pu empêcher une tentative d’infiltration des miliciens venus du Liban en direction de la province de Qousseir au sud de Homs. Dans la région de Tal-Noeymate proche de Qousseir, des miliciens du front al-Nosra sont tombés dans une embuscade et ont perdu des dizaines d'entre eux , dont de nombreux libanais.

    

Qalamoune : préparatifs pour la bataile finale

Dans la région du Qalamoune, à l’est de Damas, les forces gouvernementales continuent de mobiliser leurs troupes en préparation de la bataille finale. Son but sera de libérer définitivement la ville de Yabroud. Il s’agit d’en déloger une fois pour toute les miliciens qui y sont retranchés, et qui  malgré le siège qui lui est imposé, parviennent toujours à en sortir pour effectuer des attaques contre les régions avoisinantes, surtout en direction de Qousseir.
L’assaut de l’armée a déjà été lancée en direction des fermes Rima qui devraient du jour au lendemain tomber entre ses mains.

Au sud: sécurisation et capitualtion

Au sud de la capitale, sécurisations et capitulation vont de paire.

Les sécurisations ont lieu dans les régions situées dans l’entourage de l’autoroute internationale Damas-Deraa, dans la Ghouta de l’Ouest.

Les troupes regulières ont aussi réalisé une certaine avancée à Darayya et Qadam et tué 8 miliciens à Khan al-Cheikh (sud-ouest de Damas).

Alors que les capitulation se font à Beit Saham, au sud de Damas, où 73 miliciens de l’ASL ont rendu les armes, après avoir règlementé leur situation.
Et à Wadi Barada (Vallee de Barda) aussi, où la trêve a été conclue au moment où 6 dirigeants de l’ASL se sont rendus à l’armée syrienne, et devraient selon des sources de l’ASL servir de médiateurs entre l’armée et la milice dans cette région.

 

Sources: al-Akhbar, Tahtel Mijhar, al-Hadath-News.