12-12-2019 09:37 PM Jerusalem Timing

Tel-Aviv craint que Moscou livre des misssiles Iakhont à la Syrie

Tel-Aviv craint que Moscou livre des misssiles Iakhont à la Syrie

Livrera ou livrera pas ses missiles Iakhont et son système antiaérien Pantsir à la Syrie?? Une question qu’Israël se pose sans avoir de réponse de la part de la Russie!

Tel-Aviv espère que Moscou n'est pas resté sourd à ses préoccupations au sujet de livraison à Damas de missiles Iakhont et du système antiaérien Pantsir, compte tenu des désordres massifs que connaît actuellement la Syrie, a déclaré jeudi le chef de la délégation israélienne en visite à Moscou, le président de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, Saül Mofaz.
 
"Il existe deux problèmes concernant ce sujet: primo, les armes russes sont livrées au régime instable de la Syrie. Il s'agit de systèmes d'armes à caractère stratégique, que ce soit le système Pantsir, destiné à la défense antiaérienne, ou les missiles de croisière  à haute précision Iakhont. Nous estimons qu'en décidant de livrer de telles armes, il faut prendre en considération une instabilité générale régnant dans la région et notamment en Syrie", a indiqué le parlementaire israélien devant les journalistes à Moscou, dans le cadre d'une réunion du groupe interparlementaire pour la coopération stratégique Russie-Israël.

"Le deuxième problème, est que ces armes peuvent tomber entre les mains de terroristes. L'exemple le plus flagrant, c'est le tir d'un lance-missiles antichar russe Kornet contre un autobus scolaire, qui a été perpétré il y a près d'un mois", a précisé le parlementaire israélien.

Le quotidien  Yediot Ahronot, a publié sur son site un article selon lequel des activistes

palestiniens ont utilisé un lance-missiles antichars de fabrication russe pour tirer sur un bus scolaire dans la région limitrophe de la bande de Gaza, blessant deux Israéliens, dont un adolescent de 16 ans, hospitalisé dans un état critique.

Moscou a rejeté catégoriquement la possibilité d'un transfert des ses armes à un pays tiers.

Selon M.Saltanov, le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient,  on prétend souvent au Proche-Orient que les armes utilisées lors des attentats terroristes ont été livrées par la Russie. A chaque fois, la Russie demande à ses partenaires israéliens de lui fournir des informations précises sur ces armes.