22-01-2018 12:19 PM Jerusalem Timing

Hezbollah : nous allons riposter à l’ennemi israélien

Hezbollah : nous allons riposter à l’ennemi israélien

Dans la nuit du lundi 24 Février, les avions de chasse israéliens ont bombardé un site du Hezbollah à la frontière libano-syrienne près de Janta dans la région de la Bekaa .



Le Hezbollah a mis en garde l'ennemi sioniste qu'il allait riposter à son raid aérien perpetré dans la nuit du lundi  24 Février, et qui "a bombardé un  site du Hezbollah à la frontière libano-syrienne près de Janta dans la région de la Bekaa "

"Grâce à Dieu , cette agression n'a fait ni martyr ni blessé  et n'a causé que  des dommages matériels », poursuit le texte.

Et de souligner :  " la Résistance ripostera à cette agression , elle choisira le moment et le lieu propices , ainsi que les moyens appropriés ".

Le  Hezbollah a ajouté dans sa déclaration que " tout ce qui a été rapporté par certains médias sur un bombardement israélien qui aurait  visé des sites d'artillerie ou des missiles, ou des combattants du Hezbollah qui seraient tombés en martyr est sans fondement" .

Estimant que cette nouvelle attaque est "une agression flagrante contre le Liban , sa souveraineté et son territoire et pas seulement contre la résistance", le texte indique qu'elle prouve encore une fois  "la nature hostile et agressive  des israéliens ", et réclame "une position explicite et claire de la part de tout le monde ».

Ré orienter la boussole

Pour sa part, Mahmoud Qmati, membre du conseil politique du Hezbollah, a estimé que "cette agression confirme une fois encore qu’il faut orienter la boussole des Libanais vers le véritable ennemi, Israël. Cet ennemi qui ne rate pas une occasion pour attaquer  le Liban et  nous agresser".


Et de poursuivre : «  Cela fait partie de sa nature de nous agresser. Ce raid ennemi prouve que la souveraineté libanaise est toujours menacée et que le peuple libanais est toujours en danger.  Aussi bien le Liban que la Syrie et toute la région sont en danger».

Rappelanr les raids israéliens perpetrés contre le Soudan et la Syrie, Qmati a assuré "qu'il ne faut jamais faire confiance à cet ennemi arrogant" .

"C’est une leçon pour tous les Libanais et il faut que tous adoptent une position  unie dans la condamnation de ces agressions israéliens", a-t-il conclu.