19-08-2019 10:40 AM Jerusalem Timing

La carte de la Palestine et ses martyrs face à la Palestine

La carte de la Palestine et ses martyrs face à la Palestine

Une semaine après la commémoration de la Nakba au cours de laquelle 6 jeunes palestiniens ont été tués , le droit de retour en Palestine est plus vivant que jamais dans la mémoire palestinienne.(Voir photos)

Un monument rendant hommage aux 6 martyrs palestiniens de la commémoration de la Nakba a été déposé lundi sur le lieu même de leur assassinat par les soldats israéliens le 15 mai dernier, à Maroun ErRass, face à la Palestine occupée.

Il s’agit d’un édifice de plomb noir, représentant la carte de la Palestine, toute la Palestine, et dans lequel ont aussi été collées les photographies des 6 martyrs, et gravés les mots suivants : « nous y retournerons », en arabe et en hébreux.

Depuis, le droit du retour des Palestiniens dans les territoires de 1948 est plus vivant que jamais.


Selon le quotidien libanais AlAkhbar, étaient présents à la cérémonie de commémoration des représentants du comité d’organisation de la marche du retour.
«  Ce monument sera comme une épine dans les yeux de l’ennemi, jusqu’à notre retour en Palestine ; nous attendons l’occasion propice pour retourner au pays ; et nous allons réitérer les marches du retour le jour de la Naksa, (en allusion à la défaite de la guerre de 1967, ndlr). Nous allons transformer les « nakba » et les « naksa » en marches interminables jusqu’à la réalisation de la victoire et du retour » a dit l’un d’entre eux, Amer Kallam qui vit dans un camp palestinien près de Tyr.


Alors que pour le représentant du Jihad islamique Khaled Badaoui «  ce monument permettra d’éterniser la marche du retour ».
«  Nous assurons que le sang des martyrs palestiniens s’est mélangé avec celui des martyrs de la résistance islamique. Le peuple palestinien devrait rester uni pour réaliser le retour et refuser tous les choix de négociation avec l’ennemi. Il faut utiliser le fusil pour le seul objectif de libérer la Palestine »a-t-il précisé.


Quant au représentant du Hamas Khaled Taha, il a déclaré ce qui s’est passé le 15 mai dernier n’est que le début du chemin vers le Palestine occupée.
«  Ce sang est la preuve que la totalité du peuple palestinien est pour le retour, nous demandons au Hezbollah de permettre aux Palestiniens de retourner souvent vers cet endroit », a-t-il demandé.


Le représentant médiatique du Hezbollah au sud Liban, Haydar Dakmak a également pris la parole : «  le Hezbollah a fait ce qu’il a fait par fidélité au sang des martyrs palestiniens qui ont abreuvé de leur sang la terre de Maroune ErRass ».

Alors que le monument était érigé, de l’autre côté de la frontière, les soldats israéliens étaient en état d’alerte maximale et ne quittaient pas des yeux la scène.










\
\
\
\\
\\
\
\