21-11-2018 05:27 AM Jerusalem Timing

Nouvelle flottille pour Gaza, Ankara menace Israël

Nouvelle flottille pour Gaza, Ankara menace Israël

Des milliers de Turcs ont commémoré lundi soir à Istanbul la mort de neuf des leurs, l’an dernier, dans l’assaut par des commandos israéliens du Mavi Marmara.

Des milliers de Turcs ont commémoré lundi soir à Istanbul la mort de neuf activistes pacifistes un an plus tôt dans l'assaut par des commandos israéliens du Mavi Marmara, le fameux navire d'aide humanitaire qui tentait de forcer le blocus de Gaza dans le cadre d'une flottille internationale.

Près de 10.000 personnes ont marché le long de l'avenue Istiklal, la principale artère commerçante de la métropole turque, aux cris de "Maudit soit Israël !" et "Israël, assassin !", agitant des drapeaux palestiniens et des flambeaux.



"Attends, Palestine, le Mavi Marmara arrive", "D'Istanbul à Gaza, résistance", pouvait-on lire sur des pancartes en turc, anglais et hébreu, tandis qu'une large banderole représentait les portraits des neufs "martyrs" turcs. "Dieu est grand !", ont également scandé les manifestants.

A l'aube du 31 mai 2010, des commandos de marine israéliens lançaient, en dehors des eaux territoriales, un assaut contre le ferry turc Mavi Marmara, navire amiral d'une petite flotte internationale qui tentait de rallier le territoire palestinien, tuant neuf activistes pacifistes turcs.

Lundi à Istanbul, plusieurs militants des droits des Palestiniens venus de différents pays ont participé à la commémoration, après avoir réaffirmé à bord du Mavi Marmara leur détermination à forcer d'ici la fin juin le blocus sur Gaza avec une nouvelle flottille.

Malgré la réouverture de la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza, "le blocus illégal d'Israël reste effectif", a déclaré au cours d'une conférence de presse Vangelis Pisias, coordinateur de la flottille.

"Israël empêche toujours les Palestiniens d'utiliser leur mer et contrôle et restreint sévèrement les biens entrant et sortant de Gaza. Dès lors, nous devons continuer à défier ce blocus", a-t-il poursuivi.

A ce sujet, le ministre turc des Affaires étrangères Ahmat Davutoglu a indiqué qu’Israël assume la responsabilité de toute nouvelle effusion de sang, ajoutant qu’il doit lever son blocus illégitime imposé contre la bande de Gaza. « Pour cette raison, nous adressons un message clair à toutes les personnes concernées : Il ne faut pas répéter la même tragédie une nouvelle fois », a-t-il mis en garde, appelant Israël, « s’il veut être un partenaire dans la région », à mettre fin à son blocus sur Gaza et à payer des indemnisations pour le meurtre de neuf turcs. 


"Flottille pour Gaza": des ONG canadiennes dénoncent la position d'Ottawa

Une coalition d'organisations non gouvernementales canadiennes organisant l'envoi d'un bateau d'aide humanitaire pour Gaza dans la cadre d'une flottille internationale a dénoncé lundi la désinformation du gouvernement du Canada face à cette initiative.

La coalition "Bateau canadien pour Gaza" réagissait à des propos du nouveau ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, qui a déclaré dimanche que "les initiatives d'aide non autorisées constituent une provocation et n'aident en rien... la population de la bande de Gaza".

"Le Canada reconnaît les préoccupations légitimes d'Israël en matière de sécurité ainsi que son droit de se protéger et de défendre ses habitants contre toute attaque du Hamas ou d'autres groupes terroristes, notamment en empêchant le trafic d'armes", a dit Baird.

 Baird a fait cette mise en garde à l'approche de l'anniversaire de l'assaut donné le 31 mai 2010 par un commando israélien contre une flottille d'aide humanitaire internationale à destination de Gaza.

"Que tente-t-il d'insinuer?", a répliqué la coalition dans un communiqué, en invitant Baird ou tout autre organisme canadien à venir inspecter son bateau pour dissiper tout doute sur le contenu de sa cargaison.

"M. Baird tente d'abandonner les obligations du gouvernement canadien d'assurer la sécurité de tous les Canadiens qui seront à bord de la flottille... et de justifier à l'avance tout crime qu'Israël pourrait commettre contre des civils pacifiques et désarmés du monde entier, comme il l'a fait il y a un an".

"Nous hissons les voiles pour défier la situation injuste et illégale qu'Israël impose à Gaza et le soutien du gouvernement canadien à ces politiques", a ajouté une porte-parole de la coalition Wendy Goldsmith.

La coalition canadienne dit avoir le soutien de quelque 200 ONG et de milliers de citoyens.
Dans le cadre de la flottille, une quinzaine de navires d'aide doivent appareiller pour Gaza fin juin à partir de différents ports de la Méditerranée.