25-01-2022 06:12 AM Jerusalem Timing

Attaque suicide à Dahr al-Baïdar: le général Abbas Ibrahim visé

Attaque suicide à Dahr al-Baïdar: le général Abbas Ibrahim visé

Y aura-t-il un lien entre cet attentat et l’arrestation d’une vingtaine d’arabes et étrangers faisant partie d’une cellule qui projetaient des attentats terroristes au Liban?

Les mises en garde contre de nouveaux attentats et assassinats terroristes au Liban semblent être réelles. Le directeur général de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim a échappé ce vendredi à un attentat suicide.

Peu avant midi, un terroriste arrêté pour être fouillé s’est fait exploser à un point de contrôle des Forces de sécurité intérieure (FSI) à Dahr al-Baïdar dans l’est du Liban.

Le général Abbas Ibrahim a assuré que l'explosion a eu lieu avant son passage à ce point de contrôle.

Un membre des FSI est tombé en martyre et 32 autres, dont la majorité de civils, ont été blessés, a précisé le correspondant d’AlManar, citant des sources du Ministère de la Santé.

Selon le juge Sakr Sakr, la charge placée dans la voiture piégée, une Nissan de type Murano, était de 25 à 30 kilos. Un mini-bus et 4 voitures ont été brulés par l’explosion.

Une pièce d'identité au nom de Loutfi al-Jabaoui, 30 ans, a été retrouvée sur le lieu de l’explosion, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani). Il s'est avéré qu’il s’agissait d’une fausse carte d'identité vraisemblablement utilisé par l’auteur de l’attentat suicide.

Certains observateurs ont établi un lien entre cet attentat et l'arrestation d'une vingtaine d'arabes et étrangers faisant partie d'une cellule qui projetaient des attentats terroristes au Liban.

Après cet attentat, plusieurs routes on été fermées à la circulation à Beyrouth et des barrières ont été installées autour du ministère de l'Intérieur.