26-06-2017 01:28 PM Jerusalem Timing

Boroujerdi: les attaques des USA contre l’EI, un acte théâtral

Boroujerdi: les attaques des USA contre l’EI, un acte théâtral

Le Président de la Commission des affaires étrangères de la sécurité nationale et du Conseil islamique de la Choura , Alaeddin Boroujerdi a évoque la situation à Gaza, en Irak et en Arabie-saoudite..


 
Le Président de la Commission des affaires étrangères de la sécurité nationale et du Conseil islamique de la Choura , Alaeddin Boroujerdi a dénoncé « le soutien des Etats-Unis aux  groupes terroristes en Syrie, en Irak et en Afghanistan, soulignant que les récentes attaques américaines contre le groupe terroriste Daesh en Irak, sont un acte  théâtral. »

Dans  une interview exclusive avec la chaine satellitaire iranienne al-Alam, Boroujerdi a affirmé: « nous considérons que la résistance et le peuple palestinien dans la bande de Gaza ont triomphé dans la dernière guerre contre Gaza », ajoutant que « la résistance héroïque réalisée par les Palestiniens dans la bande de Gaza et le désordre de la situation dans les territoires occupés de 1948 en plus de la vague d'émigration de la Palestine occupée vers l'étranger, tout cela marque la victoire de la résistance et la défaite de l'occupation ».

Iran ne ménagera aucun effort pour aider le peuple palestinien

Boroujerdi a annoncé à plusieurs reprises que « son pays ne ménagera aucun effort pour aider les Palestiniens et que les factions de la résistance dans la bande de Gaza sont capables de transférer leurs expériences et leurs technologies de défense à d'autres parties de la terre occupée ».
Et de poursuivre : «  le Hamas et le Jihad islamique ont confirmé à deux reprises durant les deux guerres contre Gaza que toutes leurs armes et leurs technologies de défense proviennent de  l'Iran et que le soutien de l'Iran pour la résistance palestinienne n'est pas nouveau et cela  l'entité israélienne et le monde entier le savent parfaitement,  ajoutant que «  le peuple palestinien n’a d’autre choix que de se défendre  et de s’ armer pour se défendre face aux  attaques israéliennes parce que cette entité ne comprend que le langage de la force ».

Téhéran s’oppose à l’ingérence étrangère en Irak

Pour ce qui est de l’Irak,  Boroujerdi a déclaré que « les problèmes de l'Irak doivent être résolus par les hauts responsables politiques et l'autorité religieuse, qui favorisent un rôle important dans la résolution des problèmes et les différences, et que l'Iran s'oppose fermement à toute intervention étrangère dans ce pays ».

«  L'Iran en tant que voisin et ami de l'Irak n’hésitera pas à fournir toute l'aide ou les conseils aux Irakiens, toutefois les décisions appartiennent aux Irakiens eux-mêmes indépendamment de toute ingérence  étrangère. Nous espérons que nos frères Irakiens puissent résoudre la question de l'élection du Premier ministre, qui est intervenue avec l’instabilité  sécuritaire imposée au pays ».
Boroujerdi a souligné que « la République islamique d'Iran respecte les décisions prises par les parties et les autorités religieuses en Irak mettant en garde contre tout retard  dans l'élection du premier ministre car cela risque de provoquer des conséquences négatives et n’est pas dans l’intérêt  de l'Irak et des pays voisins ».

Boroujerdi a également évoqué la situation dans le Kurdistan irakien, indiquant que « nos amis kurdes ont commis l’erreur d’avoir confiance en Daesh et  de croire pouvoir coopérer avec cette organisation, car ce groupe n'est pas fiable , il est  impitoyable et n’agit que pour exécuter  un plan qui lui est fixé d’avance ».

Boroujerdi a noté que « Téhéran a annoncé sa volonté d'aider les Kurdes et le gouvernement central en Irak pour lutter contre l'organisation terroriste Daesh et nous leur offrons des conseils parce que nous considérons la partie kurde fait partie du pays ».

L’Exécution du militant chiite cheikh  Nimr aura de graves conséquences

Concernant le procès  du militant saoudien  Cheikh Nimr Baqir al-Nimr en Arabie Saoudite, Boroujerdi a  estimée   que son exécution aurait de graves conséquences, et qu’une telle sentence ne convient pas aux  accusations portées contre lui, à savoir  critiques contre  le gouvernement et sensibilisation du public ».