26-06-2017 01:28 PM Jerusalem Timing

Bandar arme Daesh, un groupe de miliciens chargés de frapper l’Arabie

Bandar arme Daesh, un groupe de miliciens chargés de frapper l’Arabie

Un document secret dévoilé par une chaine de télévision libanaise.

L’ancien chef des renseignements saoudiens Bandar ben Sultan a repris son soutien aux groupes armés contrairement aux nouvelles orientations annoncées récemment par le royaume par la voix de son ministre des Affaires étrangères Saoud Fayçal à New York.
Celui-ci avait insisté sur l’engagement de son pays à lutter contre le terrorisme et a interdit toute collaboration avec les organisations terroristes. 
La chaine de télévision libanaise New TV a diffusé un reportage sur un document secret faisant état d’une cargaison d’armes livrée à l’aéroport Etimesgut air base en Turquie à bord d’un avion de type antonov 124-100-150. 
La cargaison a décollé de Ramstein en Allemagne, passant par l’aéroport de Georgia Tbilisi. Ensuite, elle a été répartie en trois ensembles : la première a été envoyée à l’aéroport de la région Van en Turquie, pour la remettre à Daesh.  La deuxième est arrivée à l’aéroport Diyarbakir et a été remise à Daesh et au front islamique. Quant à la troisième, elle a atterri à l’aéroport d’Eilat en Palestine occupée et transportée ensuite au Sinai.  
Selon le rapport de la New tv, le prince Bandar s’est dit prêt à tout faire pour entrainer les miliciens sur le front syrien et a consacré un grand budget par un mandat envoyé aux sections de renseignements dans les branches des banques américaines. 
De plus, le rapport souligne que le président de la cour royale Khaled ben Abdel Aziz ben Abdel Mohsen Toueijri collabore avec lui. Ce document survient alors que des informations font état de déplacements de 115 miliciens de la Jordanie en direction de l’Arabie, de nationalités tunisienne, libyenne, égyptienne, et saoudienne menaient des entrainements en Jordanie pour aider l’opposition modérée financée par les Etats-Unis en Syrie.
Et au lieu que ce groupe se dirige au Golan, il est allé en Jordanie puis à Tabouk, plus grande ville du nord saoudien. Le déplacement du groupe a commencé le 17 septembre en cours et a pris fin le 19 du même mois. Ils sont chargés de saboter le royaume.       
Source: New tv, alhadathnews