13-12-2018 12:25 PM Jerusalem Timing

Sayyed Nasrallah:le takfirisme, un danger qui menace l’Islam dans son essence

Sayyed Nasrallah:le takfirisme, un danger qui menace l’Islam dans son essence

L’intégralité du discours du secrétaire général du Hezbollah du 27 octobre 2014 sur le Takfirisme.(Première partie)

Au nom de Dieu le Miséricordieux Louange à Allah, Seigneur de l'univers, les prières et la paix soient sur notre Prophète et le Sceau des Prophètes Abou al-Qassem Mouhammad Ibn Abd Allah et sur ses  bons et vertueux et membres de  sa famille et sur tous les prophètes et les messagers.

Que la paix soit sur vous, O mon seigneur O Abu Abdallah al-Hussein, fils du Messager d'Allah.

Que la paix soit  sur Hussein, sur Ali fils de Hussein, sur ses fils et ses  compagnons.

Messieurs, mes frères et sœurs, que la paix de Dieu soit sur vous tous, ainsi que  Sa Miséricorde et Sa Bénédiction .

Durant ces dernières années, pendant de nombreuses nuits, et aussi dans plusieurs occasions, que ce soit moi ou mes frères, nous parlions de la  révolution de l'Imam Hussein (P) ,  du mouvement de l'Imam Hussein (P), de cette période.

Parmi les  choses évoquées, nous disions que l'Imam Hussein a pu définir deux grands titres, à travers les faits et les données, les objectifs et les intentions,  les arrière-plans de son époque  -surtout à travers la passation du pouvoir  de Mu'awiya à Yazid- les défis, les menaces et les risques qui ont pesé de façon existentielle:

La première menace touche directement l'Islam, l'Islam était en danger, en tant que religion, en tant que message divin, dans ses valeurs. C’est pourquoi l’Imam Hussein (S) a dit " L’Islam s'en ira si c’est Yazid qui va gérer les affaires de la nation islamique".

La deuxième menace touche  la nation islamique,  sa structure en cours de développement, avec ses nouveaux concepts, ses nouvelles traditions et sa nouvelle culture.


L’Imam Hussein (S) a estimé que l’allégeance à Yazid ou le silence  sur la politique de Yazid et son règne mettent en danger  l'Islam en tant que  religion, et même la nation islamique, l'entité islamique, et donc, il a surmonté  tous les défis, mis de côté toutes les considérations et toutes les normes révolutionnaires, sociales,  politiques, sécuritaires, militaires pour déclencher son mouvement.
 
A l'époque, Yazid était le chef du projet des Omeyyades. Son but consistait à éradiquer l'islam, à supprimer toute mention du Prophète de l'Islam, Mohammad, le Messager d'Allah (P), et sa famille. Il  visait à réinstaurer la nation de la Jahilyya, (l'ère pré-islamique) de la  première Ignorance, à répandre  ses concepts, à faire étudier ses enseignements, à  défendre ses valeurs. Il a oeuvré sur la déformation et la falsification de l'Islam … Il a tenté de vider  l'Islam de son sens et d’y introduire ce qui étranger à l'Islam, à la fois sur le plan idéologique que religieux ou légal et autre.

Yazid a cherché à déchirer le tissu social et à ébranler les nouveaux principes de la société islamique , notamment le principe selon lequel aucune différence ne peut distingueer un  arabe d’un non arabe, si ce n'est le niveau de piété, et le plus pieux d’entre vous est celui qu’il l’est aux  yeux d'Allah, selon le verset coranique.

Les Omeyyades ont  ravivé la zizanie  entre les Arabes et des Perses,  les Arabes et les autres, voire ils ont ravivé des anciennes divisions au sein de la société arabe : entre les (tribus) Qaisite et Yamanite entre les Quraishites et les non-Qurashites, sans oublier les divisions tribales. 

Ainsi, dans une telle société qui se déchire et chaotique, le souverain inculte peut régner et perpétuer. Il en a été ainsi jusqu’au règne des Abbassides..  

Et cela  a abouti à la démolition  de tous les fondements que  le Messager de Dieu a  instaurés, lui et sa sainte famille,  pour édifier la communauté musulmane. Pire,  cela engendre la mise en place d’une communauté islamique disparate et conflictuelle, ravagée par les conflits, et baignant dans l'ignorance et les divergences à caractère tribal et ethnique etc., et contrôlée par un seul gouvernement..

Ils (les Omeyyades) ont  également oeuvré sur la propagation de la corruption morale, sociale et autre.

Le mouvement de l'Imam Hussein, que la paix soit sur lui,  a touché de plein fouet  ce projet et a préservé l'Islam et les musulmans.

Je voulais juste rappeler ces faits  comme introduction pour dire: quand l'Islam est en danger, que l'entité de la nation est en danger,  il nous faut adopter une position similaire à celle de l’Imam Hussein (S) , c’est-à-dire une position d’un certain  niveau de contestation, d’un certain  niveau de volonté de sacrifice, de  rédemption, de détermination, de volonté et d'enthousiasme.

Ce que nous vivons aujourd’hui dans le monde islamique et dans notre région, et à la lumière des développements qui ont eu lieu au cours des dernières années, avec la montée en puissance du courant  takfiriste et son  contrôle de grandes zones  dans certains pays arabes et islamiques sans compter ses pratiques barbares et  outrageuses  auxquelles nous assistons jour et nuit, et nous entendons en fin de matinée, tout cela nous appelle à résister avec courage et aussi à définir clairement la nature du danger que représente  le courant takfiriste quand il  occupe  un pays arabe ou islamique ici ou là.

Chers frères et sœurs, vous verrez que mon discours est simple, et les preuves que je vais vous présentez sont simples, loin de toute terminologie scientifique complexe.



L'Islam en danger

Oui, nous pouvons confirmer aujourd'hui que ces dangers sont les mêmes  que ceux de l’an  60 et 61 de l’hégire.
Le premier des dangers est l'Islam en tant que  religion, valeurs, et  principes  adoptés par ce courant.
Je vais présenter une preuve qu'il y a un réel danger.

Premièrement, le discours de ce courant. Un discours qui s’attribue à l'Islam et au Coran lui-même, et selon  les prophéties qui parlent de notre  période, les takfiristes  sont des gens qui savent retenir le Coran par coeur, ils retiennent ses  versets et les utilisent comme preuves dans leur discours public.

De même sur le terrain, quand ils égorgent, occupent, tuent ou exécutent des atrocités retransmises à la télévision ou sur Internet, ils prennent pour témoin  le Dieu Tout-Puissant: ils disent Dieu a dit telle ou telle chose   . Bien sûr, ils comprennent mal les versets qu'ils invoquent. Ils commettent des erreurs dans la compréhension du Coran et dans son interprétation, mais cela mérite un autre débat scientifique qui n’a pas de place dans notre discours.

Mais ce qu’il faut retenir,  c’est qu’ils ont recours à  des versets coraniques ou à des hadiths  présumés du Messager d'Allah, ainsi ils répètent : « le prophète a dit ceci, le prophète a dit cela » pour justifier leurs actes criminels.

Ils n’attribuent pas ces  crimes commis à un penseur, à un  Cheikh, à un professeur ou  à la partie qu’ils ont choisi de suivre, ils cherchent à attribuer ces crimes  directement au Livre d'Allah le Tout-Puissant et au Messager d'Allah (P).

C’est là que réside le danger. Il s’agit d’incruster dans la tête des gens,  incident après incident, année après année, que c’est cela  l'Islam..

Aujourd’hui, en Occident, on entend des voix qui affirment que ceci est l'Islam, c'est votre religion, c'est votre Coran, c’est votre prophète  et bien sûr cela est très dangereux. On ne dit pas que ce sont des pratiques qui concernent une interprétation différente des doctrines de l'Islam ou de la jurisprudence de l'Islam et qui sont issues de multiples courants de pensée de l'Islam..

Avec le temps, une compréhension injuste de l'Islam et une idée fausse du  Coran et de la vie du Prophète de l'Islam, la paix soit sur lui et sur sa famille, s’implanteront dans l’esprit des gens.

Je peux dire en toute certitude  que ce qui se passe aujourd'hui est la plus grande déformation que  l'Islam ait jamais connu dans son histoire. D'abord, parce que la nature des événements sont sans précédent, voire  incomparables, dans certains endroits, ensuite  est en raison  des moyens de moyens de communication et des médias qui font parvenir n’importe quelle image ou son à chaque foyer dans le monde entier.

Dans le passé, de nombreuses tragédies ont eu lieu sauf qu’on n’avait pas d’images ni de son pour retransmettre en détails ce qui se passait, sans compter qu’on manquait du direct et donc les informations nous parvenaient longtemps après le déroulement des événements.

Aujourd’hui, tout est en direct, les décapitations sont en direct,  les exécutions collectives sont en direct,  et ses diverses  pratiques sont retransmises en image et en son, par conséquent leur impact sur les esprits est important car elles provoquent de fortes émotions. Et donc oui,  ce que subit aujourd'hui l’ Islam est très dangereux et grave tant au niveau de ses valeurs ,  de ses enseignements , de ses principes voire de  sa réputation à cause justement de ce  comportement.

Objectifs du courant takfiriste

Premièrement, il s’agit d’éloigner les non-musulmans de l'Islam. Aujourd'hui dans de nombreux pays du monde, il y a des gens qui ne pratiquent pas une religion et pour des raisons de vide intellectuel, idéologique ou spirituel ou moral, ils se renseignent sur l’Islam, y croient et l’embrasse. Il y a dans le monde  des idolâtres, il y a différentes doctrines religieuses, or beaucoup d'entre eux décide de se convertir à  l'Islam, et l’accepte dans le monde entier.

Deuxièmement, écarter les non-musulmans des musulmans, ainsi  les musulmans sont représentés  comme un groupe de sauvages sanguinaires criminels qui ne peut  ne peut pas vivre avec l’autre, Par conséquent, les musulmans sont exposés partout dans le monde au danger de l'isolement mais à des sentiments de haine et d’hostilité.

Troisièmement, encore plus dangereux, éloigner les  musulmans eux-mêmes de l'Islam. Beaucoup de musulmans ne connaissent pas l'Islam. Puis ils écoutent les médias qui leur dit,  c’est cela l’Islam, et ces takfiris sont vos oulémas, vos  moudjahidines, vos érudits,  alors  beaucoup de ces musulmans vont affirmer qu’ils n’ont pas de relation avec l’Islam , qu’ils n’ont rien avoir avec cette  avec cette religion, cet Islam .

Je  ne veux pas m'élargir sur  le sujet, mais dans plus d'un pays arabe, même en Arabie Saoudite, en Egypte, on assiste à  des débuts d'athéisme, et il est même question d'une vague d'athéisme, pourquoi? Parce que les choses vont évoluer  jusqu’à remettre en question le Coran,  la prophétie de Mohammad, paix soit sur lui et sa famille, et se demander si notre prophète est le Messager de Dieu, jusqu’à remettre en  question l’existence de Dieu.

L’expression familière que nous répétons souvent: « Ils vont pousser les gens à renoncer à l'islam et à le haïr » illustre parfaitement la période actuelle dont on note les premiers signes dans de nombreux endroits.

 Il ne s’agit pas encore d’un grand phénomène, toutefois on note ses dangereuses prémisses. A force de faire exploser un bâtiment au nom d’Allah le Grand ou de tuer au nom d’Allah le Grand ou de tuer au Nom d’Allah le Grand, de façon répétitif pendant des années,  les  musulmans dans les pays arabes associeront le nom d’Allah le Grand à ces crimes.  

Et donc toute la pensée islamique, la littérature islamique, les slogans islamiques et les traditions islamiques, le voile, la barbe  seront synonymes  d’abus. Même le terme  jihad devient un vocable  répugnant. N’est-ce pas une menace pour l'Islam? Car qu'est-ce que l'Islam? Ce sont ces concepts et ces enseignements et ces valeurs et ces habitudes et ces traditions.

La menace takfiriste contre la nation musulmane

Le takfirisme menace la nation musulmane, il la déchire,  il la plonge dans le sang, il détruit et démolit ses vestiges historiques, ses  sites sacrés, ses saintes mosquées et ses églises. Tout les monuments historiques, les mausolées  n’ont pas de place. Il nous offre une scène  de  destruction et de conflits sanglants.

Regardez, dans chaque région il y a un conflit sanglant, là conflit, là-bas un autre conflit et pourquoi ? Pourquoi sommes-nous à ce stade où les gens ne peuvent pas se parler, ni dialoguer les uns avec les autres, encore moins  trouver une solution politique avec certains ou un compromis au moins. Quelle en est la raison? Certes, il y a plusieurs raisons, sauf que la plus importante est la présence dans la région de forces ou courants qui rejettent tout dialogue, qui  croient détenir la vérité absolue.  

Ce qui se passe actuellement dans la région et dans le monde menace l'Islam en tant que  religion, menace la nation et ses communautés religieuses. Nous devons faire face à cette tendance, nous devons examiner les raisons, traiter les causes, les raisons de l'émergence de ces courants dans le monde musulman, mais aussi dans le monde non-musulman.  

Certaines personnes viennent nous  dire qu'il y a des raisons politiques liées aux  régimes , aux dirigeants et à la performance des responsables , aux crises économiques et sociales, à la pauvreté, au chômage, à l’occupation israélienne et aux insultes infligées à la dignité de la nation depuis plus de 60 années.

Bien sûr, ce sont des raisons valables, je ne le nie pas, mais je tiens à souligner que  l'occupation de la Palestine par Israël semble ne rien à voir avec tout cela, comme en témoignent les partisans et les dirigeants de ces courants qui s’estiment n’être pas concernés par Jérusalem ou la question palestinienne. Puisqu’ils n’ont jamais pris une seule mesure contre l’entité sioniste.

Ce qui prouve que ce courant n’est pas une réaction  à l'occupation sioniste de la Palestine, ni une conséquence des raisons sociales, économiques et financières. Car la vraie raison se trouve ailleurs. 

C’est la nuit de l’Imam Hussein, la nuit de la vérité, la nuit où il faut nommer les choses par leur nom.  

En fait,  la raison est  intellectuelle,  culturelle, doctrinale et idéologique. En d'autres termes, si l’on veut entrer dans les détails, depuis plus de deux cents ans à 300 ans, une nouvelle voie, une nouvelle doctrine, un nouveau courant de pensée est apparu dans la région arabe. Plus tard,  ce courant a joui de capacités gouvernementales importantes. Et depuis  100 ans on  ne cesse de le renforcer , de le consolider, de diffuser ses idées et ses concepts à travers le monde islamique et le monde en entier.

On lui a construit des écoles, des collèges, des instituts et des universités dans le monde, on lui a présenté des facilités juridiques, politiques et administratives dans toutes les parties du monde, on lui a créé des centres d'études , on lui a organisé des  conférences d'édition durant des décennies dans toutes les régions du monde, on lui a créé des journaux et des maisons d'édition, des revues et des médias , des chaines satellitaires et de sites Internet.

Rien que pour répandre ce courant, on a dépensé des centaines de milliards de dollars durant une centaine d'années dans toutes les régions du monde.

C’est là que commence l'histoire ..

Cette pensée se fonde sur l’annulation de l’Autre,  sur l’effusion de sang et sur le vol de l'argent. C’est là que réside  le problème.

Pis encore..

Ce courant expédie  tout musulman pour  la plus  futile des raisons sans en connaitre les raisons ni le pourquoi du comment, contrairement à ce qui était répandu parmi les  musulmans à travers l'histoire à savoir la concertation.

Je vais donner des exemples:

-Si un croyant invoque Dieu, en demandant l’intercession de notre prophète Mohammad et de sa famille  ou même de ses compagnons  -comme en témoigne  notre histoire, et pratiqué tant par les sunnites que les chiites. On l’accuse d’apostasie.. Sachant que ce genre de supplication part intercession n’est pas exclusive aux chiites. Mais, non, pour le courant takfiriste ceci est de l’apostasie.. Alors que la personne témoigne qu'il n'y a qu’un seul et unique Dieu, elle témoigne que Mohammad est le Messager de Dieu,  elle croit dans le Coran ,  dans le paradis et l'enfer , dans la récompense et la punition,  dans  toutes les saintetés des musulmans, malgré cela  vous êtes accusé d’apostasie ou de polythéisme.

-Si quelqu'un construit dans le mausolée d’un prophète une chambre pour se recueillir, c’est de l’apostasie. Et tous ceux qui visitent ces sanctuaires sont des apostats, qu'ils soient chiites ou sunnites.  Et quand vous terminez votre pèlerinage à la Mecque et vous voulez visitez le Prophète, qu'Allah le bénisse lui et sa famille, vous vous y rendez pour le saluer et non pour l’adorer. Pour ce courant c’est de l’apostasie.

-Autre exemple, hier des élections ont eu lieu en Tunisie. Selon ce courant, toute personne ou partie qui a participé à ces  élections est un infidèle, vous vous souvenez les années précédentes quand ils ont prohibés la tenue d’élections arabes. Ils ne disent pas c’est  un péché ou c’est interdit, mais ils disent que c’est de l’apostasie. Les  élections palestiniennes, c’est de l’apostasie. Certaines de leur fatwa qualifient le fait d’être membre de  l'Organisation des Nations Unies d’apostats.

Dites, il a pêché, il a commis une erreur,  mais ne l’accusez pas  d’apostasie.

Sans mentionner son nom, un de leurs dignitaires religieux, a estimé que ceux qui croient que la Terre tourne autour du soleil sont des apostats !!!! Mais bon sens, tous croient que la Terre tourne autour du soleil,  même la science le confirme, ce n’est pas une question religieuse, ni  idéologique, c’est une question scientifique.. Et même si vous croyez en Dieu et le Messager d'Allah et les prophètes de Dieu etc etc tout cela ne vaut rien, car tant que vous pensez ou croyez que la terre tourne autour du soleil, vous êtes un infidèle.
Je ne sais pas ce que  Daech connait en  géographie et en astronomie.

De toute façon, parmi les fatwas de ce grand Mufti. Une qui concerne un article publié dans  un journal qui parle d’un accident de  voiture contre  une femme et son enfant qui s’est fait écrasé, l’article décrit l’état de la  mère qui vit un enfer depuis la perte de son enfant. A la question , quelle fatwa cheikh appliquerez-vous, le grand Mufti répond : « C’est de l’apostasie. Cet article et celui qui a écrit cet article est un apostat parce qu’il s’est opposé à la volonté divine ».

Je vais vous lire des extraits du livre du  petit-fils du fondateur de cette doctrine et de ce courant, il s’agit d’un recueil de fatwas, qui condamne et bannit tout ce qui n'a pas existé à l'époque du Prophète qu'Allah le bénisse, lui et sa famille.
Ecoutez, et vous serez  étonnés et surpris. Ce sont des fatwas qu’on enseigne  depuis  une centaine d'années aux enfants et étudiés par des cadres, et après vous comprendrez d’où vient Daesh.

Je vais citer quelques exemples de ces fatwas qui ordonnent la condamnation à mort de tout musulman qui a commis une de "ses monstruosités' dont je vais citer quelques unes.

-Hausser la voix quand on lancer les prères sur le Messager d'Allah, que la paix soit sur lui et sa famille

-Lire le Coran après l’appel à la prière: si après la fin de la récitation de l’appel à la prière vous lisez le Coran, vous êtes un infidèle qui mérite la peine de mort.

-Prononcer la prière pour le Prophète, la paix soit sur lui et sa famille après l’appel à la prière. Ainsi, si vous récitez la prière pour le prophète  et/ ou pour  sa famille et ses compagnons, vous êtes un apostat. Donc leur problème n’est pas le fait de citer sa famille ou pas, mais tout simplement de prier pour le prophète lui-même  

Je me souviens, il y a quelques années dans l’une des mosquées de Beyrouth, une altercation a éclaté  entre les gens qui se sont frappés  avec des bâtons et des couteaux parce que le muezzin a récité la prière pour le Prophète après l’appel à la prière.  Certaines personnes avaient  estimé que cet acte était une calomnie intolérable à laquelle il ne fallait pas  se taire.

-Lire des hadiths  du Prophète, que la paix soit sur lui et sa famille avant le sermon du vendredi, et donc l'imam qui lit des hadiths de notre prophète  avant son sermon est un apostat.

-Lire la biographie de notre prophète, une tradition très répandue chez nos frères sunnites plus que chez les chiites, est définie comme une hérésie.

-Réciter les noms et attributs de Dieu après les prières de Tarawih, une tradition que nos frères sunnites perpétue surtout durant les nuits du  mois de Ramadan, un tel comportement est hérétique et entraine la sentence de mort.

-Utiliser les chapelets est hérétique.

-Lire la sourate "La Fatiha" après la fin de la prière est un acte hérétique.
 
- Asperger les tombes d’eau est hérétique.

-Lire la sourate "La Fatiha" sur la tombe d’un mort, ce que tous les musulmans font est hérétique.  

Je ne sais pas si le reste des dignitaires religieux de ce courant s’accordent avec  la  doctrine du petit-fils du fondateur de ce courant ou pas.

On rapporte que  l'un des grands érudits de ce courant a tué un muezzin, aveugle, qui avait une belle voix parce qu’il lui avait interdit  de prier pour le Prophète, la paix soit sur lui et sa famille après l’appel à la prière, et que ce dernier n’avait pas acquiescé et donc il a ordonné son exécution.

Et la liste est longue..



Avant la naissance d'Hertzel

Et donc, nul ne peut nier qu’il existe une volonté délibérée pour annuler l’Autre et les adeptes de ce courant l’avouent. Dans un texte publié ,  un de leur mufti  affirme que s’il apostasie  95 pour cent des musulmans, les cinq pour cent qui restent sont les seuls musulmans qu’il reconnait.

Pour ce qui est du cas des Chiites, tout le monde connait leur position à leur égard. Pour ce qui est des sunnites: les  soufis sunnites sont des apostats, les Mou'tazila sunnites sont des apostats, les Ashaaris  sunnites – qui constituent la majorité des sunnites- sont aussi des apostats. Ils suivent l'école d’Abou al-Hassan al-Ashaari .  

Ce qui est très grave dans le takfirisme et nous l'avons dit plus d'une fois , c’est que quand ils vous accusent d’apostasie, ils s'érigent le droit de vous tuer.

Dans ce contexte,  il n’y a pas d’histoire,  peu importe si les sionistes ont occupé la Palestine, parce que le takfirisme est dans la région depuis longtemps   .. dans le Najd , le  Hijaz, l'Irak et la péninsule arabique, les musulmans ont été tués et massacrés ,  leurs épouses  reduites en esclavage, leurs biens confisqués , ces musulmans étaient pour la plupart d'entre eux des sunnites, avant la naissance de Hertzel (le fondateur du sioniste) peut-être, avant l'avènement du projet sioniste dans la région.

Or selon la vision doctrinale de ce courant, c'est un devoir de tuer  les infidèles là où vous les rencontrez, une vision fondée sur une mauvaise interprétation du Coran.

 Et donc ils  considèrent qu’ils sont entrain d’accomplir leur devoir religieux et légitime. Nous sommes convaincus que ces gens-la pensent réellement qu’à travers leur mission,  ils croient ainsi se rapprocher de Dieu le Tout-Puissant, et donc il faut prendre très au sérieux  ce courant.

Je vais être encore plus franc: nous savons quelle est la signification des opérations de martyre et que ce n’est pas facile de trouver des gens qui veulent effectuer des opérations de martyre.

Certains banalisent la question et estiment que ceux qui se battent avec Daech ou avec al-Qaïda dans plus d'un pays, le font pour des raisons d'argent ou de prestige.

Cessons de nous moquez  de nous-mêmes, ce n’est pas une simple question d’argent  , beaucoup se battent en ne souhaitant rien  de cette vie mortelle. Il y a des gens qui veulent l'argent , d’autres cherchent le pouvoir, d’autres veulent satisfaire leur plaisir, mais aussi il y a ceux qui rejettent ce bas-monde et ses ornements.  

La  preuve : vous avez  10, 20, 30 et 40 suicidaires qui sont prêts à sacrifier leur vie en un jour .  Des centaines de kamikazes en quelques mois. Nous  comprenons parfaitement cette question,  ils croient qu’ainsi à travers leurs opérations ils se connectent avec Dieu le Tout-Puissant, "ils sont certains  " qu'ils iront  au ciel et qu’ils déjeuneront  avec le Prophète, la paix soit sur lui et sa famille. Ils en sont sérieusement convaincus.

Une personne qui doute ou qui n’est pas  convaincu ne mènera pas d'attaques suicides de cette façon.

Et donc,  toute tentative de banaliser le sujet est non-avenue, car  la dimension réelle de ce phénomène dangereux dans les pays arabes et musulmans est une dimension culturelle, intellectuelle et idéologique, ils sont convaincus de ce qu'ils font.

Et la question qui se pose : Où se situe  le problème?

En fait, le problème n’est pas  seulement dans  l'expiation, car  si  vous êtes un infidèle  ou si tu veux l’être, finalement c’est ton problème, tu es libre .  Sauf que  la question ne se limite pas  là, les problèmes commencent quand il s’agit d’appliquer un plan , un programme ,  ou adopter un  comportement,  une attitude dont le gros titre est :  le meurtre et la décapitation, la destruction et la confiscation des biens ,  la captivité des femmes ..

Ce diagnostic est insuffisant. Il faut savoir traiter avec le takfirisme  pas seulement sur le plan  sécuritaire ou militaire. Car il est de loin plus complexe.  Ainsi, par exemple, certaines personnes prétendent que les adeptes de ce courant  sont en fait issus d’un environnement pauvre et elles vous donnent comme solution : l’essor du développement. Sauf qu’il  y a beaucoup d'entre eux qui ne vivaient pas dans un environnement pauvre, ils  viennent d'Europe, vivent  une vie normale voire une  vie de luxe.

Certes, il y a des  raisons politiques, économiques ou sociales, mais elles n’expliquent pas l’essor de ce courant. Car ce courant est avant tout doctrinale,  intellectuel et culturel.


C'est le wahhabisme!

Ce courant qui s’est implanté dans le monde islamique et qui a appelé des dizaines de milliers de jeunes, des  familles d’assumer leur  responsabilité en  purifiant la terre des infidèles et de la nettoyer du polythéisme, de les poursuivre et de les tuer, ce courant là, cette pensée-là , c'est le wahhabisme.

Ces takfiristes sont des wahhabites, ils ne sont pas les disciples de notre prophète Mohammad qu’Allah le bénisse, et sa famille, ils sont les disciples de Cheikh Mouhammad bin Abdul Wahab, ce courant qui comme je l’ai évoqué plus haut,  a bénéficié de toute forme de soutien à travers le monde au point de jouir de capacités énormes comparables à celle d’un Etat.

Quels sont les livres qu’on enseigne au sein d’al-Qaïda et de Daech ? Ce sont  les livres de Cheikh Mouhammad ibn Abd al-Wahhab et de sont petit-fils   et de leurs disciples, devenus  cheikhs et muftis wahhabites.

ET donc , c’est là que réside le danger, dans leurs écoles, leurs enseignements, leurs livres .. nous souffrons en tant que musulmans et chrétiens et tous les peuples de cette région de ce défi, il convient de remonter à son  origine et définir les moyens de l’affronter .

A la tête de ses moyens, la confrontation  intellectuelle, culturelle et scientifique.

 

Quelles sont nos responsabilités ?

Premièrement: défendre l'islam. Ce n’est pas seulement la responsabilité des dignitaires religieux, mais tout autant des intelletuels chiites ou sunnites.

Soyons clairs concernant ce courant,  ses adeptes ne sont pas des sunnites et ne représentent pas la communauté sunnite . Il est injuste de penser ainsi et  cela manque d'équité, les sunnites sont dans le monde d'aujourd'hui, peut-être un milliard, or les takfiristes ne les qualifient pas de sunnites mais ils les nomment  des Ashaari.

Il incombe aussi à chaque enseignant, chaque jeune, chaque  homme et femme, chaque personne qui jouit d’une  culture islamique, d’une  compréhension islamique,  d’une connaissance islamique, de s’exprimer à la  télévision, dans la presse écrite , sur Internet et dans les sites sociaux . Il faut élever la voix de la vérité  parce que leur voix  est plus haute. EIle se fait entendre parce qu’ils disposent de moyens financiers faramineux sans compter des médias.

O gens, O musulmans, O non-musulmans O peuples de ce monde , ce que vous voyez  ou entendez n’est pas l'islam et n’a aucun lien avec l’islam ni avec le Coran,  ni avec le  prophète  Mohammed bin Abdullah, qu'Allah le bénisse, lui et sa famille.

Deuxièmement, montrer et démontrer  la vérité de l’islam. Il ne s’agit de parler des  doctrines , de l'islam chiite, ni de l'islam sunnite mais de  l'islam sur lequel nous  sommes d'accord.

Troisièmement: présenter le  modèle à suivre. Ce courant offre un modèle brutale offensive terrifiant et effrayant  d’un Islam déformé. Aujourd'hui, la responsabilité des musulmans en tant qu'individus, où qu'ils se trouvent, au Liban ou dans le monde arabe ou en Europe ou en Afrique ou en Amérique latine, mais aussi les  universités ou les partis ou les  mouvements, c’ est de présenter un modèle à suivre à travers leurs actes et comportements. Comme dit le hadith : «   Soyez nos défenseurs par vos actes et non par la parole ».

Quatrièmement: Coopération tout azimut entre  les gouvernements, les nations, les oulémas, les associations et tous les musulmans pour empêcher et arrêter sa propagation.

Soyons honnête: qui est le premier responsable aujourd'hui dans le monde musulman capable de  mettre fin à la propagation de cette pensée. Réponse : l'Arabie saoudite, qui a souffert dans le passé récent et lointain, et qui souffre de ce courant.

Il ne suffit pas de créer  une coalition internationale pour lutter contre Daesh. Ce n’est pas nous qui avions demandé la création d’une coalition d’armées étrangères.

 Avant tout : la première chose à  faire : c’est de fermer  les portes des écoles dont sont issues les  adeptes de cette idéologie daechite, ensuite de fermer les portes de toutes les lois qui  appellent à l'expiation pour les raisons les plus futiles.

J’appelle les oulémas de ce courant  de revoir leur vision,  et d’accepter d'avoir un dialogue avec le reste des savants musulmans chiites et sunnites afin de discuter leurs idées.

Certains appellent  les gouvernements , les régimes et les armées à se rassembler afin d’ éradiquer les adeptes de ce courant takfiriste. Non, il faut d’abord tenter le dialogue en tendant  la main à ces adeptes qui ont été induit à l’erreur et il revient aux oulémas sunnites avant les chiites d’agir ainsi car ils auront plus d’influence, plus d’écoute.

Car leur position envers les oulémas chiites est déjà tranchée, toutefois, il est possible qu’ils soient plus enclin d’écouter des oulémas sunnites, ces derniers ont une  très grande responsabilité à assumer.

Nous  avons de l'expérience dans le dialogue. Notre histoire en témoigne.
Les  takfiristes d’aujourd’hui sont les Kharijites d’hier sous le règne de l’Imam Ali (P).

Le Prince  des Croyants , Ali bin Abi-Taleb , paix soit sur lui, -qui est le quatrième calife rachidite pour les sunnites, et l'Imam des musulmans pour les chiites,  et donc sa légitimité en tant que calife ne fait aucun doute-  a du affronté les kharijites, qui s’étaient dressés contre lui  pour déclencher une guerre contre lui. 

Et donc , avec ses compagnons  et ses partisans  il s’est dirigé vers eux. Ils étaient  12.000 dont certains avaient  commis des crimes. Au début, il a refusé de leur livrer combat, il a demandé à ce qu’on lui livre uniquement les criminels, mais ils ont refusé. Malgré ce refus,  il n'a pas pris la décision de combattre les  12.000. Il a appelé Abdullah bin Abbas qui jouissait d’un savoir religieux important de se rendre chez eux et de tenter de les convaincre par le dialogue et les arguments.  Et donc, ils ont discuté et le résultat de l'effort d’Abdullah bin Abbas s'est soldé par le retrait de 4.000 kharijites de la bataille. Par la suite, l’Imam a décidé lui-même de tenter la même chose,  il a parlé, il a argumenté , dialogué et finalement 4.000 autres kharijites se sont retirés . Le reste des kharijites a refusé d’écouter et se sont enfermés dans leur entêtement.

Il n’y avait plus le choix que de leur livrer bataille : ce fut la bataille  de Nahrawan qui était très difficile pour les kharijites.

Telle est notre religion. Une  religion qui ne cherche pas à tuer mais le salut, qui veut sauver les gens dans ce bas-monde et aussi  dans celui de l'au-delà. Au contraire, beaucoup de ces gens sont démunis, ils sont perdus dans ce monde et risquent de perdre leur Au-delà.  Ils seront surpris de constater  ce qu'ils ont perdu, croyant qu’ils faisaient ce qui était  bien. Ils sont plus orphelins que les  orphelins d’où une  plus grande responsabilité à leur égard.

Nous affrontons un grand défi, si nous voulons défendre notre Islam, notre nation, il faut  principalement déployer un effort intellectuel, un effort culturel et ce sur deux lignes:

La première ligne consiste à prémunir les musulmans de cette pensée destructrice, à les « vacciner », tel est le travail des oulémas, des intellectuels des hommes et des femmes, des pères et mères, et des médias et ainsi de suite.

La deuxième ligne : sauver ceux qui peuvent l'être parmi ces   adeptes de cette pensée takfiriste-kharijite , destructrice qui entraine la perte de la vie dans ce monde et dans l’au-delà.

Que la paix soit sur vous, O monseigneur  O Abu Abdullah al-Hussein, fils du Messager d'Allah et sur  les âmes qui sont tombées en martyre avec vous. Que la paix et le salut soient sur  Ali bin Al Hussein, les enfants de Hussein et les compagnons de Hussein...