18-09-2020 05:04 PM Jerusalem Timing

Berlin livrera un 5e sous-marin à capacité nucléaire à "Israël"

Berlin livrera un 5e sous-marin à capacité nucléaire à

L’opposition critique la livraison des sous-marins à l’entité sioniste pour deux raisons..

L'opposition critique la livraison des sous-marins à l'entité sioniste pour deux raisons: les sous-marins Dolphin sont capables de porter des armes nucléaires et un tiers des coûts de leur construction est pris en charge par Berlin.

Le Conseil fédéral allemand a approuvé la livraison à "Israël" du cinquième des six sous-marins polyvalents de la classe Dolphin à capacité nucléaire promis par la chancelière allemande Angela Merkel, rapporte le journal Süddeutsche Zeitung.

L'opposition critique la livraison des sous-marins à l'entité sioniste pour deux raisons: les sous-marins Dolphin sont capables de porter des armes nucléaires et un tiers des coûts de leur construction est pris en charge par Berlin.

Selon Süddeutsche Zeitung, Berlin a débloqué 165 millions d'euros pour la construction du 5e submersible baptisé Rahav.

L'Allemagne a déjà livré quatre sous-marins à "Israël". Selon une enquête du magazine Spiegel, les deux premiers submersibles — Dolphin et Livyathan — ont été remis à "Israël" à titre gratuit suite à la guerre du Golfe en 1991 et le troisième – Tekumah – a été vendu à mi-prix.

Le quatrième sous-marin – Tanin — a été livré à "Israël" en septembre 2014 par le groupe allemand ThyssenKrupp de Kiel.

Le Spiegel a rapporté en 2012 qu'"Israël" équiperait ses nouveaux sous-marins de missiles nucléaires.


D'après les médias israéliens, les submersibles seraient dotés de missiles de croisière Popeye Turbo SLMC d'une portée de 1.500 km avec une tête nucléaire de 200 kg. Ces sous-marins donnent à l'armée israélienne une capacité de riposte en second en cas d'attaque iranienne et de porter un frappe nucléaire contre n'importe quel pays arabe.

"La chancelière allemande Merkel a déjà modifié l'équilibre des forces au Proche-Orient et en Europe en fournissant cinq des six sous-marins nucléaires de la classe Dolphin à "Israël", et ce, sans aucune concertation avec l'UE", estime Anthony Bellchambers dans son article rédigé pour Global Research.

Sputnik