20-10-2018 12:57 AM Jerusalem Timing

Cinq Qataris condamnés à la prison pour atteinte aux dirigeants des Emirats

Cinq Qataris condamnés à la prison pour atteinte aux dirigeants des Emirats

Le verdict a été prononcé lundi devant le tribunal dont les audiences ne sont pas généralement ouvertes à la presse internationale.

Cinq Qataris, présentés comme des agents du renseignement de Doha, ont été condamnés à de lourdes  peines de prison par la cour de sûreté de l'Etat d'Abou Dhabi pour atteinte aux dirigeants des Emirats arabes unis, a rapporté mardi la presse locale.

 L'un des accusés, Hamad Ali al-Hammadi, arrêté en juin 2014 aux Emirats, a été condamné à dix ans de prison, une amende d'un million de dirhams (272.000 dollars) et à l'expulsion après la fin de sa peine, a précisé le quotidien Al-Ittihad d'Abou Dhabi.

Les quatre autres "agents" du Qatar ont été condamnés chacun par contumace à la prison à vie et à une amende du même montant.

  Le verdict a été prononcé lundi devant le tribunal dont les audiences ne sont pas généralement ouvertes à la presse internationale.

Selon le quotidien, les cinq Qataris ont été reconnus coupables d'avoir organisé une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux des dirigeants des Emirats arabes unis.

Cette affaire avait été révélée lors de l'arrestation de Hamad Ali al-Hammadi qui avait été présenté à l'époque par la presse comme un "espion" du Qatar.

 Elle avait pour toile de fond une dispute entre les Emirats, l'Arabie saoudite et Bahreïn avec le Qatar. Ces trois Etats avaient à l'époque appelé leurs ambassadeurs à Doha pour protester contre ce qu'ils estimaient des ingérences de Doha et son soutien au mouvement des Frères musulmans.