17-09-2019 09:47 AM Jerusalem Timing

Daesh: l’Australie appelle les Européens à participer davantage aux frappes

Daesh: l’Australie appelle les Européens à participer davantage aux frappes

Pour l’Australie, Daesh est à l’origine du départ de centaines de milliers de migrants pour l’Europe.

L'Australie a appelé lundi davantage de pays européens à participer aux frappes aériennes contre le groupe takfiriste Daesh (EI) en Syrie et en Irak pour aider à résoudre la crise des migrants qui frappe le continent.

La ministre des Affaires étrangères Julie Bishop a expliqué que le groupe takfiriste était à l'origine du départ de centaines de milliers de migrants pour l'Europe, d'où la nécessité d'élargir la coalition internationale.

"Plus de 40% des personnes qui cherchent l'asile en Europe viennent de Syrie et nous devons présenter un front uni pour défaire les organisations terroristes qui provoquent le déplacement de tant de gens", a-t-elle dit à la presse.

Depuis, la fin de l'été 2014, une coalition conduite par les Etats-Unis mène des frappes inefficaces dans les zones où sévit Daesh en Syrie et en Irak.

Dans une interview publiée par The Australian, la ministre s'est montrée encore plus explicite.

"Les voisins de la Syrie et de l'Irak, le Liban, la Jordanie entre autres, subissent la plus grosse part du fardeau représenté par des millions de

personnes qui arrivent sur leur territoire et partent ensuite vers l'Europe. C'est pourquoi je pense que les Européens doivent s'impliquer dans les frappes de la coalition et les efforts en Syrie et en Irak", a-t-elle ajouté.

Seule une poignée de pays européens, dont la France et la Grande-Bretagne, participent aux frappes aériennes, contre des cibles en Irak.

Avec AFP