24-08-2019 03:57 AM Jerusalem Timing

Irak: les forces irakiennes libèrent plusieurs régions de Ramadi

Irak: les forces irakiennes libèrent plusieurs régions de Ramadi

Daesh exécute 70 membres d’une tribu sunnite à Al-Anbar.

L’armée et les forces de mobilisation populaires et tribales ont libéré ce mercredi plusieurs régions de la province de Ramadi (ouest).

Les forces irakiennes ont lancé dimanche une vaste opération à l'ouest de Ramadi se rapprochant un peu plus du chef-lieu de la province pris en mai par les miliciens takfiristes.

Le chef du conseil de la province d’AlAnbar, Sabah Karhout, a annoncé que les forces de sécurité irakiennes et tribales ont libéré plusieurs régions stratégiques de Ramadi, dont notamment les régions de Zankoura et Abou Richa à l’ouest de la province.

Le média militaire des forces irakiennes a pour sa part annoncé mercredi la mort du chef de Daesh dans la région de Zankoura à Ramadi.

Les forces irakiennes de lutte contre le terrorisme ont tué le dirigeant militaire de la région de Zankoura, le dénommé Abou Omar al-Tarbouchi et des dizaines de ses partisans, a également précisé la télévision irakienne citée par la chaine iranienne arabophone AlAlam.

Daesh exécute 70 membres d'une tribu

Par ailleurs, le groupe takfiriste Daesh (EI) a exécuté dans l'ouest de l'Irak 70 membres d'une tribu sunnite alliée au gouvernement, a-t-on appris mercredi auprès d'un chef tribal et de l'ONU.

Les victimes, membres de la tribu Albou Nimr, ont été exécutées dans la zone de Tharthar au nord de Ramadi, chef-lieu de la province d'Al-Anbar, a déclaré à l'AFP le chef tribal Naïm Gaoud.

"Les personnes exécutées étaient les pères et frères de membres de la police, de l'armée (...) et de combattants tribaux luttant contre Daesh", a-t-il dit.

"Daesh les a exécutées par balle", a-t-il précisé.