23-02-2018 09:59 PM Jerusalem Timing

Le Qatar annonce un budget 2016 déficitaire de 12,77 mds USD

Le Qatar annonce un budget 2016 déficitaire de 12,77 mds USD

Le Fonds monétaire international (FMI) a recommandé aux six monarchies du Golfe de réajuster leurs budgets.

Le Qatar a adopté pour l'année 2016 un budget déficitaire de 46,5 milliards de riyals (12,77 milliards de dollars) sur fond de chute des cours du pétrole et du gaz naturel, selon les médias locaux jeudi.

Le richissime émirat du Golfe s'attend à une baisse de ses revenus à 156 milliards de riyals (42,85 mds USD) contre 226 milliards de riyals (62,07 mds USD) en 2015.

Le budget a été calculé sur la base d'un prix du pétrole à 48 dollars le baril, largement au dessus du cours actuel du brut, tombé à environ 35 dollars.

Les prix du pétrole poursuivent leur déclin depuis la mi-2014 lorsque le baril s'échangeait à plus de 100 dollars, en raison d'une surabondance de l'offre des producteurs aux Etats-Unis et en Arabie saoudite.

Les dépenses du Qatar, le premier exportateur de gaz naturel liquéfié, devraient se situer autour de 202,5 milliards de riyals, contre 218 milliards de riyals en 2015, a indiqué mercredi l'agence officielle Qna, citée par l'AFP.

Le Qatar avait annoncé son intention de réduire certaines dépenses publiques et de baisser les subventions, alors que le Fonds monétaire international (FMI) recommandait aux six monarchies du Golfe de réajuster leurs budgets.

Mais l'organisation de la Coupe du monde de football en 2022 nécessite des dépenses dans de grands projets en hausse de quelque 3,3 milliards de riyals, devant atteindre 90,8 milliards de riyals en 2016.

Le Qatar a prévu d'investir quelque 200 milliards de dollars dans ses projets d'infrastructure en prévision du Mondial-2022.

Le sous-sol de l'émirat recèle 12,7% des réserves mondiales prouvées de gaz naturel et 1,5% de celles de pétrole, selon des statistiques américaines.