14-11-2019 02:15 PM Jerusalem Timing

Le Pakistan "surpris" de faire partie de la coalition contre le terrorisme

Le Pakistan

Plusieurs états en font partie sans avoir été consultés

Le ministre des Affaires étrangères pakistanais Aizaz Chaudhry s'est déclaré «surpris» de voir figurer le Pakistan dans la liste de la coalition de l'Arabie Saoudite contre le terrorisme.

Il a indiqué n'avoir été informé de l'inclusion de son pays dans la liste qu'à la lecture de nouveaux rapports. Aizaz Chaudhry a ajouté que l'ambassadeur du Pakistan dans la capitale saoudienne, Ryad, a été contacté pour des clarifications, selon des informations du Middle East Eye. D'autres hauts responsables avaient déjà admis que le pays n'avait pas été consulté avant son inclusion dans la liste des membres de la coalition formée par l'Arabie Saoudite contre le terrorisme, présentée mardi en conférence de presse par le prince héritier Mohammed bin Salman.

Le Pakistan est un ancien allié de l'Arabie Saoudite mais à refusé de participer à plusieurs récents conflits menés par le Royaume, notamment au Yémen. De nombreux débats avaient alors agité le parlement pakistanais.

Le pays a également décliné la demande des Etats-Unis de participer aux combats contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak

«Nous ne cherchons pas à nous impliquer dans aucun conflit en dehors de notre région», avait déclaré le porte-parole de l'armée pakistanaise, le lieutenant Gen Asim Bajwa en novembre.

Le Pakistan et l'Arabie Saoudite se sont toujours soutenus militairement. Ils auraient même conclu un accord afin de permettre au Royaume d'accéder au programme d'armes nucléaires pakistanais.

Selon certains analystes, Islamabad hésiterait à s'engager dans cette coalition en raison de son caractère sectaire. Le pays qui a une large minorité chiite régulièrement la cible de violence par certains militants ne voudrait pas qu'une telle implication extérieure enflamme la situation intérieure.

 

Source: Russia Today