26-10-2020 06:31 PM Jerusalem Timing

Sayyed Nasrallah :le sang du martyr cheikh Nimr sonne la fin des Saoud

Sayyed Nasrallah :le sang du martyr cheikh Nimr sonne la fin des Saoud

"La question qui s’impose : pourquoi les Saoud ont persisté à exécuter cheikh Nimr, en de telles circonstance et en ce moment précis? "

Le secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, a vilipendé le régime des Saoud, les qualifiant « de régime despote et oppresseur qui exécute toute personne qui ose les critiquer ou dénoncer leurs crimes ou tout simplement qui s'oppose à leur politique ».

Dans un discours flamboyant, le SG du Hezbollah a donné un aperçu historique de la péninsule arabe en soulignant que « cette terre a été baptisée du nom d’un clan qui s'est imposé par la force et avec l'aide des services britanniques, dans le cadre d’un projet de colonisation de la région (…) un projet qui a également été renforcé par la création d’un autre outil de colonisation : l’entité sioniste ».

S’exprimant à l’occasion de la cérémonie de deuil accordé au défunt cheikh Mohammad Khatoun, un des piliers de la résistance islamique, mort la semaine dernière semaine après un long combat avec la maladie, son éminence a estimé que «  la réponse à l’exécution de cheikh Nimr est en soi un grand jihad (…) et cette réponse se résume en dénonçant les crimes et les violations de ce régime, perpétrés contre les peuples de la région, sachant que le sang versé de cheikh Nimr sonne la fin des Saoud »...

Par ailleurs, son éminence a rappelé les grandes étapes de la vie de cheikh Khatoun, des étapes marquantes et importantes dans l’élaboration de la structure du Hezbollah et de la Résistance islamique. Mais aussi, il a évoqué les années qu’il a passées avec cheikh Khatoun depuis leur formation religieuse à Najaf, en passant par sa détention par le régime irakien de Saddam Hussein, avant d'en finir avec laphase libanaise, au moment où le Hezbollah a vu le jour..



Principaux points de son discours :

A nouveau, j’exprime mes plus sincères condoléances à la famille de mon cher frère, ami et compagnon, cheikh Mohammad Khatoun  .. Tout comme j’en profite pour adresser à la famille de l’éminent savant religieux, le martyr cheikh Nimr, aux habitants de Qatif ( à l'est de l'Arabie soaudite) , à ses partisans, à tous les musulmans , à nos  dignitaires religieux, à nos écoles religieuses,et aux défenseurs des droits de l’Homme, mes plus profondes et sincères condoléances et je les félicite pour ce martyre  ..



Cheikh Khatoun : un des piliers du Jihad au sein du Hezbollah et de la Résistance

Ma connaissance de cheikh Khatoun revient à des années.. Nous nous connaissions depuis l’âge de 17 ans, quand nous étions encore de jeunes étudiants à l'école religieuse de Najaf en Irak où nous nous sommes rencontrés..

Nous n’étions pas seulement de simples collègues : nous sommes vite devenus des amis, des frères, nous  vivions ensemble à Najaf et par la suite nous avons vécu ensemble au Liban..  nous avions partagé nos souffrances, nos peines, notre soif, notre faim, notre jihad ..

Cheikh Khatoun était ce croyant, pieux, responsable, engagé, soucieux envers sa foi, nullement intéressé par les vicissitides de la vie ici-bas, et veillait à faire respecter le licite et dénoncer l’illicite, selon la Loi islamique..

A l’époque de Saddam Hussein, le régime a poursuivi tous les étudiants libanais, certains ont réussi à fuire au Liban, d’autres ont été jetés dans les prisons irakiennes. Cheikh Khatoun faisait partie de ce groupe de détenus.. Il a subi la torture.. et  comme tous les prisonniers, il était accusé à tort de faire partie du parti du partie Hezb al-Daawat al-Islamyat ..

Aussitôt libéré, il est retourné au Liban où avec un groupe de jeunes hommes, il a rejoint l’ex-SG du Hezbollah , le martyr Sayyed Abbas Moussaoui . Nous nous sommes réunis à Baalbeck où nous avons créé  l’école de l’Imam Mahdi : cette école à qui nous devons beaucoup aujourd’hui..

En 1982 , au début de la création de la Résistance, cheikh Khatoun était parmi ses premiers  militants : il a échangé son uniforme de dignitaire religieux contre l’uniforme militaire parce que le devoir l’appelait..Il était toujours présent sur tous les fronts.

Il faut souligner que ces années-là étaient difficiles, car personne ne croyait en notre projet de résistance.. que ce soit dans notre environnement voire dans nos familles.. on nous prenait pour  des aventuriers, pour des fous..car personne ne pensait que la plus importante puissance militaire dans la région pouvait être vaincue..

Durant ces années, il fallait combattre  les sentiments de frustration, de manque de confiance en soi qui prévalaient parmi nos gens, et cheikh Khatoun avait la lourde charge de répandre les sentiments de fierté, de confiance en soi, de foi en Dieu, de la détermination dans la lutte, du courage etc…

Durant ces  dernières années, cheikh Khatoun a insisté pour travailler parmi les gens,  comme prêcheur, défenseur des valeurs du Jihad, de la voie de la vérité, de la justice, de la liberté ..

Cette personnalité simple, humble, sans complexe, sans prétention,   jouissant de cette qualité dont l’Imam Ali (S) encourage dans ses hadiths,  celle avec qui il est facile de vivre , de demander un service ou de lui assigner une mission sans avoir à se soucier de sa réaction, représente dans toutes ses dimensions l’école du martyr Sayyed Abbas Moussawi.

A travers lui, il nous faut rappeler cette première génération dont il faisait partie..  Cette génération dont les sacrifices et les martyres ont permis le lancement de la voie de la résistance avec  toutes ses valeurs …  

Cette première génération qui n’a pas hésité à relever les plus grands défis et qui a surmonté toutes les difficultés, qui a mis sa vie en danger, rejetant les ornements de ce  monde Ici-bas en échange de l’Au-delà…

Cette génération bénie a réussi a faire passer son héritage à ses fils et à ses petits-fils dont certains sont tombés à leur tour  en  martyre, alors que d’autres poursuivent la lutte contre l’ennemi, dansl'attente du martyre. Ce martyre  est la preuve que la Voie de la Résistance se poursuit encore et toujours,  ce martyre est celui qui a permis la victoire de l’an 2000 et celle de l’an 2006..

 Aujourd’hui, on voit ces petits-fils de la premère génération se battre sur tous les fronts contre le projet takfiriste : ils portent en eux les mêmes valeurs que la première génération, le même courage, la même détermination,  les mêmes principes, la même fierté, la même dignité..

Le sang de Cheikh Nimr a signé la fin des alSaoud

Soyons clairs, la péninsule arabe : cette terre du prophète Mohammad(P) , la terre des premiers moujahidines des batailles de Badr et de Ohod.. cette terre a été baptisée du nom d’un clan qui  s’est imposé à notre monde islamique par des massacres, des assassinats, des guerres. Mêmes les historiens de l’Arabie-Saoudite  se vantent en rapportant  les exploits criminels commis par les monarques de la dynastie des Saoud.. ils ont égorgé les habitants de cette région, les ont torturés, les ont ytqaués, les ont  terrorisés , les privant de leurs droits civiques les plus préliminaires..

Ce royaume a été créé avec l’argent  et le soutien des services secrets britanniques, dans le cadre d’un projet de colonisation de la région,  parallèlement à un autre projet de colonisation qui s’est concrétisé par la création de l’entité sioniste..

Dans ce royaume,  il n’y a pas de place pour des dignitaires religieux, quelque soit leur confession, ni pour les intellectuels ou les hommes libres.. Dans ce royaume, il est interdit de s’exprimer, de discuter une idée, de critiquer..

Avec l’exécution de cheikh Nimr nous sommes confrontés à un événement terrible, lourd de conséquences et je pense que le régime des Saoud n’a pas pris en compte les répercussions d’un tel acte criminel; sans doute parce qu’il  s’en moque. Il ne réalise pas les retombées de son acte sur l’avenir de son royaume.. l’assassinat d’un dignitaire religieux du calibre de cheikh Nimr ne peut pas passer sous silence..

Pourquoi les Saoud l’ont-ils exécuté ?

D’abord quel crime a commis cheikh Nimr pour être détenu puis exécuté ? Est-ce que la justice saoudienne a prouvé qu’il portait des armes ? A-t-il formé une organisation armée ? Certes, les Saoud peuvent m’accuser d’avoir formé une organisation armée, mais lui qu’a-t-il fait ? Son mouvement était pacifique tout comme celui de tous les dignitaires religieux dans le Qatif et à Bahreïn, où le révérend cheikh Salmane est également séquestré. Alors  pourquoi les jeter dans les prisons ?

Il  y a quelques jours les prisonniers politiques à Bahrein ont diffusé un communiqué, insistant sur la poursuite du mouvement de protestation pacifique.. A partir de leur geôles, ils ont appelé leurs gens à préserver  le mouvement pacifique..

Le problème avec le martyr  cheikh Nimr est son courage.. il était extrêmement courageux  dans tout ce qu’il disait  dans le lieu et le temps,  il osait dire la vérité, il osait critiquer le régime des Saoud, il réclamait à vois haute des réformes,  il revendiquait les droits de son peuple et ceux de la région, il dénonçait les richesses d’une famille qui spolie les ressources de son peuple.. Il défendait le principe de la liberté d’expression, de la dignité humaine, du respect de l’autre.. Voila son crime.


La proposition US pour diviser l'Arabie

Avec ce crime, l’Arabie saoudite a inauguré le Jour de sa condamnation car le sang versé de cheikh Nimr pourchassera les Saoud dans ce monde Ici-Bas et dans l’Au-delà..  

Est-ce que cheikh Nimr a appelé à  la partition du pays ? Non, par contre les Américains  souhaitaient que cette région d’Arabie se détache du royaume.

Ils avaient à un certain moment proposé à certains chefs religieux et leaders chiites saoudiens leur aide pour déclencher un mouvement de division. A leur grand dam, leur proposition a été rejetée..

Et la question qui se pose : pourquoi s'obstiner à  l'exécuter dans les circonstances actuelles, et en ce moment en  particulier ? Surtout que durant ces dernières années  de nombreux responsables et dignitaires religieux sunnites et amis ont adressé des lettres conseillant  aux saoud de ne pas commettre une telle erreur, et de le garder en détention le temps qu’ils leur plaisent..

Ces gens  comptaient encore sur une certaine sagesse saoudienne, sur une certaine modération dans la politique saoudienne , ils souhaitaient et encourageaient un dialogue avec l’Iran, avec la Libye,  afin de parvenir à des solutions pacifiques..

C’est la raison pour laquelle l’exécution de cheikh Nimr a beaucoup choqué ..

Quant à moi personnellement, je n’ai pas du tout été surpris car je connais leur mentalité  ..


Soif de vengeance

Deuxièmement : l’exécution de cheikh Nimr comporte divers messages saoudiens

A vrai dire, l’exécution de cheikh Nimr comporte divers messages de la part  des Saoud et qui sont adressés à l'ensemble de la communauté internationale.

A travers cette exécution, l’Arabie veut dire au monde qu’elle ne se soucie guère du monde  islamique,  ni de l’opinion internationale ou islamique. Voire  les opinions de ses amis ou de ses alliés ne l’intimident point ni la touchent,  et encore moins les sentiments des gens.. Leur rancune est telle qu’elle les  empêche de délivrer le corps de cheikh Nimr à sa famille !

Autre message : « toute personne qui nous critique sera exécutée,  et donc si vous voulez vivre dans ce royaume vous devez accepter d’être traité comme des moutons sinon vous serez égorgés comme des moutons ». L’Arabie s’est ainsi infiltrée dans la zizanie confessionnelle. L’Arabie a adressé un message aux modérés, aux diplomates,  aux sages selon lequel "désormais point de négociations avec nous , point de dialogue, point de table ronde. C'est la  place au sang, aux guerres , aux conflits sectaires»..

Cette exécution a dévoilé le visage despote de l’Arabie-saoudite, le visage  de la tyrannie, le visage du takfirisme, ce visage qui s’est révélé au Yémen  durant les 10 mois au  cours desquels l’Arabie sabote toute négociation, et commet ses crimesen toute impunité ..

Auparavant, j’ai évoqué que l’un des buts de la guerre saoudienne contre le Yémen était d’imposer son influence mais il me semble aujourd’hui que son but se limite à vouloir se venger.. la poursuite de son agression contre le Yémen, cette rage de le détruire, de le briser, est un pur acte de vengeance.. L’Arabie veut se venger  du peuple du Yémen, elle ne cherche pas une solution  pacifique, elle veut se venger de ces hommes qui ont décidé de lutter, de s’opposer à cette agression, de la combattre, de résister..

Troisièmement : notre  responsabilité envers ce crime

Depuis hier, des positions ont été exprimées, émanant de personnalités et de dignitaires religieux sunnites  des quatre coins du monde islamique. Toutes ces positions sont de valeur  car elles forment un des piliers de lutte contre le projet des Saoud , ce projet qui cherchent à semer la discorde entre sunnites et chiites dans le monde arabo-islamique , depuis le Nigeria, en passant par l’Indonésie, le Pakistan, l’Afghanistan, le Liban. Les Saoud nourrissent cette zizanie, ils l’ont créée et veulent la répandre dans toute la région.. Et donc, ces positions sunnites qui lui sont hostiles jouent un rôle historique..

Aussi nous appelons tous les chiites à ne point se laisser entrainer dans un conflit chiite-sunnite, car il faut bien garder en mémoire que ce sont les Saoud qui ont exécuté cheikh Nimr..

Chaque chiite qui écrit sur les réseaux sociaux, qui est étudiant, commerçant, journaliste, industriel, ne doit pas exploiter le sang de cheikh Nimr dans le mauvais sens .Tout comme il y a des gens qui travaillent pour les services israéliens ou américains, il y a ceux qui travaillent pour les services saoudiens ceux-là jettent de l’huile sur le feu..  Sans compter qu’il y a des gens qui ne sont pas conscients de leurs actes et risquent de servir le projet des Saoud par leurs passions démesurées..

Et donc, notre responsabilité est de dire la vérité..

N’est-il pas venu le temps pour toutes les forces politiques, pour tous les partis, pour tous les mouvements de dire la vérité concernant l’exécution de cheikh Nimr ?

N’est-il pas venu le temps de dénoncer les crimes du régime des Saoud?  De dire que ce régime est à l’origine du takfirisme qui menace tous les peuples de la région, que cette famille est à l’origine de ces groupes takfiristes ?

Pourquoi se cacher derrière son doigt ?  Le comportement de Daech est la copie conforme de la famille des Saoud..  N’est-il pas venu le temps de dire que ces  groupes takfiristes sont de simples outils entre les mains des Saoud? de dire que les Saoud sont responsables de tout le sang versé  dans notre région..

N’est-il pas venu le temps de rétablir le nom de cette région "la péninsule arabe" et de dénoncer le nom qui lui a été attribué : celui d’une famille qui tyrannise et oppresse le peuple ? .. N’est-il pas venu le temps de qualifier ce régime de  terroriste au lieu de qualifier les groupuscules takfiristes de terroristes ? Pourquoi s’attaquer à la queue et ne pas s'en prendre à la tête ? N’est- il pas venu le temps de dénoncer la collaboration de ce régime durant plus de cent ans avec les services britanniques, sa responsabilité dans les crimes commis en Palestine occupée par l’occupation israélienne..

Cette sournoiserie doit cesser. Cette falsification de l’histoire doit prendre fin. Il faut cesser de lécher les bottes des Saoud.  Il ne faut craindre ni les menaces, ni les mesures de répression, ni les intimidations, ni les reproches..

Les esclaves de cette vie basse et l’argent ne peuvent prononcer la vérité. La meilleure réplique à l’exécution de cheikh Nimr est de clamer haut et fort ce que ce martyr disait jour et nuit. Les Saoud ne peuvent tuer le monde entier. C’est l’époque de la vérité, et toute aspiration à lancer un dialogue avec ce régime est vaine.

Car sachez que cela est le grand Jihad. En effet,  les gens qui oseront dénoncer le despotisme de ce royaume risquent de perdre leurs boulots, leur sécurité, leur vie.. Nous devons expliquer cette réalité à tous les gens, c’est le meilleur jihad actuel, parce qu’en échange, les Saoud vont lancer une guerre à tous les plans.

C’est pourquoi notre plus grand jihad est de répondre comme l'a fait Sayyedat Zaynab (S) face à Yazid et à Ziad, elle s’est dressée contre eux et a dénoncé leurs crimes sans crainte des répercussions.. Sachez que le sang versé au Yémen et dans la péninsule arabe sonera la fin des Saoud..Telle est la loi historique : quand un régime perd sa raison, quand il perd tout sentiment d’humanité, cela signifie qu’il touche à sa fin..

Enfin, concernant le martyr de Samir alKantar, je tiens à rassurer les impatients que notre promesse de riposte tient plus que jamais.  Mais que dire?.. Les Israéliens sont toujours terrés dans leurs abris et avec la neige qui a couvert tout le paysage,  ils le sont encore plus. Je leur conseille de rester ainsi, car s’ils nous attendent nous aussi nous les guettons. Je réitère que le sang de nos cadres ne coulera pas en vain, nous riposterons fermement au bon moment et quand nous le déciderons.