26-03-2019 10:53 PM Jerusalem Timing

Le Soudan dit qu’il ne sera pas un "point de passage" de Daesh vers la Libye

Le Soudan dit qu’il ne sera pas un

Des jeunes Soudanais se sont rendus en Libye pour se battre aux côtés de groupes takfiristes, selon les médias de Khartoum.

Le Soudan ne permettra pas au groupe takfiriste Daesh de faire de lui un "point de passage" vers la Libye, c’est ce qu’a dit le chef des services secrets soudanais cité mardi par la presse locale.

"Nous ne tolérerons pas que le territoire soudanais soit utilisé pour le crime organisé ou transfrontalier, quel qu'il soit", a déclaré le chef du Service national de renseignement et de sécurité (NISS) Mohamed Atta al-Mawla Abbas, selon le Centre des médias du Soudan (SMC).

Des informations selon lesquelles de jeunes Soudanais se sont rendus en Libye pour se battre aux côtés de groupes takfiristes et certains y ont été tués ont circulé dans les médias de Khartoum.

Mohamed Atta al-Mawla Abbas a en outre réaffirmé que les rebelles combattant les forces gouvernementales dans la province du Darfour, dans l'ouest du Soudan, avaient auparavant fait leurs armes en Libye.

"Nous voulons pour l'Etat libyen la sécurité, la stabilité et la paix et nous ne voulons pas que des insurgés aillent en Libye, en reviennent et sapent la paix au Darfour", a poursuivi le chef du NISS.

L'ONU s'est inquiétée mardi du sort de "milliers" de civils menacés par les nouveaux combats opposant les rebelles aux forces gouvernementales au Darfour, un bastion des groupes en lutte contre le régime du président Omar el-Béchir.

Avec AFP