27-04-2017 02:12 PM Jerusalem Timing

Le Hezbollah nie avoir retiré ses forces de Syrie

Le Hezbollah nie avoir retiré ses forces de Syrie

C’est un média libanais pro américain qui a été le premier à propager cette rumeur

Le Hezbollah a démenti des informations de presse selon lesquelles il  a retiré ses forces de Syrie, en parallèle à la décision russe de retirer l’essentiel de son contingent militaire de ce pays.

« Ce sont des rumeurs qui n’ont rien à voir avec la réalité. Elles s’inscrivent dans le cadre d’une guerre psychologique perdante, comme c’est le cas d’habitude », a assuré le Média de guerre, instance médiatique de la Résistance islamique, dans un communiqué.

« Des agences de presse et des médias arabes ont œuvré de concert avec les groupuscules terroristes pour répandre ces rumeurs », a-t-il ajouté.

C'est un média libanais pro américain qui a été le premier à propager cette rumeur au lendemain de la décision du président russe.

"Le Hezbollah a retiré ses centaines de combattants de Syrie, .., ceux qui reviennent de Syrie ont commencé à regagner leur maison et village au Liban", a écrit le site d’information « Janoubia », dirigé par un journaliste libanais pro américain et financé par l'agence américaine USAid.

«  Nous mettons en garde les médias de ne pas tomber dans ce genre de piège qui propage des mensonges et des rumeurs », a mis en garde le communiqué du Hezbollah. Il a conclu : «  le dernier mot revient à ce qui se passe sur le terrain, où l’armée syrienne réalise une progression jour après jour en isolant les terroristes , ce qui en découle la confusion au sein des pays qui les soutiennent ».

Lors d'un entretien avec le quotidien pro qatari Al-Qods Al-Arabi, le responsable médiatique du Hezbollah, Mohammad Afif, a rejeté tout retrait progressif des forces de la Résistance libanaise de Syrie et a souligné : « Les combattants du Hezbollah participent aux violents affrontements en cours, contre le groupe terroriste takfiriste Daesh, dans la ville antique de Tadmor (Palmyre, ndlr) ».