01-05-2017 03:33 AM Jerusalem Timing

Sayed Nasrallah sur al-Mayadeen dans un message à Israël

Sayed Nasrallah sur al-Mayadeen dans un message à Israël

Israël a multipliés ces derniers temps ses mises en garde contre l’amplification de la force de puissance du Hezbollah.

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah sera l’invité de la télévision arabophone al-Mayadeen lundi soir prochain.

Selon le journal libanais al-Akhbar, l’interview acquiert une grande importance, car elle portera principalement sur le conflit contre Israël.  En dépit de son timing, elle n’aura pas trait à la décision russe de retirer son principal contingent de la Syrie, ni à l’accalmie relative observée sur le théâtre yéménite.

L’entretien qui a déjà été réalisé et sera donc diffusé en différé constitue « un message direct à Israël et ses dirigeants », a indiqué la promotion d’al-Mayadeen.

«  C’est ce que nous allons faire face à toute menace ou offensive », est l’extrait de l’entretien avec le numéro un de la Resistance islamique qui figure dans cette séquence télévisée.

Selon al-Akhbar, citant des sources proches de la résistance, cette dernière  a constaté récemment que l’ennemi sioniste a effectué certaines mesures qu’il croit être invisibles à ses ennemis. Elles sont d’autant plus louches qu’elles s’accompagnent d’une campagne médiatique qui matraque avec exagération le thème de la puissance de la résistance.
Le dernier épisode de cette campagne est la divulgation d’un plan d’évacuation des colonies israéliennes du nord de la Palestine occupée, frontalières avec le Liban.  

Ce qui ne va pas sans laisser présager l’éventualité d’une préparation de l’opinion publique israélienne à une offensive contre le Liban.

Des décideurs au sein du Hezbollah ont révélé avoir perçu des signes avant-coureurs, politiques et sur le terrain, d’une aventure militaire israélienne qui se prépare. Surtout que l’entité sioniste appréhende sincèrement le renforcement des capacités militaires de la Résistance dues à l’acquisition de l’armement qui brise l’équilibre qu'à celui et de l’expertise que les combattants du Hezbollah ont accumulée pendant les trois années de leur participation aux combats en Syrie.

Le but d’une telle offensive étant, selon les estimations, de fixer un plafond qui n’a pu être imposé à travers les menaces ni les dramatisations, ni via les opérations sécuritaires et militaires menées en Syrie.

Alors qu’Israël est toujours soumis à l’équation de dissuasion établie par la Résistance, laquelle l’empêche d’intervenir à sa guise au Liban.

Cette éventualité est encore plus forte compte tenu du climat hostile à la résistance répandu par les régimes arabes qui peut très bien avoir l’effet d’un instigateur à cette agression.

Raison pour laquelle une intervention de  Sayed Nasrallah est plus que nécessaire, pour remettre les pendules à l’heure.


 

Interview de Sayed Hassan Nasrallah sur al-Mayadeen TV, le lundi 21 mars 2016 à 20 :30 (Heure locale)