14-06-2021 08:09 AM Jerusalem Timing

Zarif: les USA ont volé la part de l’Iran dans les marchés pétroliers européens.

Zarif: les USA ont volé la part de l’Iran dans les marchés pétroliers européens.

"L’Iran est maintenant de retour sur le marché du pétrole et nous espèrons que les autres producteurs puissent en évaluer les conséquences"..

Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Jawad Zarif a affirmé que "les  États-Unis ont détourné  la part de l'Iran dans le marché pétrolier européen pendant l'embargo  imposé au pays" a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

 Zarif  a déclaré dans une interview à la chaîne de télévision Russie -24,  que "la République islamique est désireuse de rétablir sa bonne position sur le marché de l'énergie".

Il a ajouté: "L'Iran est maintenant de retour sur le marché du pétrole  et nous espérons que les autres producteurs puissent en évaluer les conséquences. A mon avis,  la Russie a montré qu'elle comprennait les circonstances particulières dans lesquelles l'Iran se trouvera après la levée des sanctions."

Zarif a indiqué qu'il espérait que tous les États - qu'ils soient membres de l'OPEP ou non  - prennent conscience de cette nouvelle réalité et en tenir compte.

Selon le site d'informations iranien Farsnews, Zarif a qualifié la Russie de pays  ami  de l’Iran et a confirmé que "Téhéran sera toujours un allié proche de Moscou".

Interrogé sur la position iranienne à l'égard du conflit au Haut-Karabakh, Zarif a répondu : "Nous sommes convaincus que notre région n’a pas besoin de nouveaux conflits. Nous sommes tous confrontés à  l’extrémisme et au terrorisme : conséquences des années de l'occupation américaine de l'Irak et aussi de la situation de ce pays post-occupation américaine".

Et de poursuivre: "l’arrêt ou la suspension des conflits ou encore le cessez-le-feu (au Karabakh) est source de réjouissement… Nous espérons que ce sera là un prélude à des négociations sérieuses pour en arriver à résoudre ce conflit. Notre région a besoin de la coopération de nous tous".

Zarif a  qualifié la voie de communication nord-sud de "bénéfique" pour les ressortissants des trois pays - l’Iran, la Russie et la République d’Azerbaïdjan - et a déclaré que "la finalisation de ce projet permettra la mise en place d’une des meilleures et moins coûteuses voies entre l’Asie et l’Europe".

Interrogé sur l'avenir  du partenariat Téhéran-Moscou , il a répondu que " la Russie était un  important voisin pour  l’Iran et elle a soutenu les Iraniens dans des périodes difficiles notamment pour faire face aux sanctions internationales".   

Le ministre iranien des AE a conclu en évoquant la collaboration irano-russe dans la lutte contre le terrorisme en Syrie, en affirmant :" l’Iran et la Russie, avec l’aide des comités populaires syriens dotés d'un grand courage, ainsi que des forces armées syriennes, ont réussi à empêcher  la progression de Daech et du Front al-Nosra".