18-02-2020 12:00 PM Jerusalem Timing

Koweït: plus de 40.000 étrangers expulsés en 16 mois

Koweït: plus de 40.000 étrangers expulsés en 16 mois

Ces "expulsions administratives" ont été critiquées à maintes reprises par des organisations de défense des droits de l’Homme.

Le Koweït a expulsé 41.000 étrangers au cours des 16 derniers mois, essentiellement pour séjour illégal dans le riche émirat pétrolier du Golfe, rapporte vendredi un quotidien local.

Selon le journal Al-Anba, qui cite sans l'identifier une source de haut rang au sein des services de sécurité, 26.600 travailleurs étrangers, dont une majorité d'Asiatiques, ont été expulsés en 2015.

Le rythme des expulsions s'est accéléré au cours des quatre premiers mois de 2016 avec le renvoi de 14.400 personnes vers leurs pays.

La plupart des expulsés n'étaient pas dotés d'un permis de séjour légal tandis que d'autres ont été renvoyés pour avoir commis des délits, notamment pour infractions au code de la route, ou des crimes, précise le quotidien.

Le Koweït compte 1,3 million d'autochtones pour environ trois millions d'étrangers venant notamment d'Inde, du Pakistan, du Bangladesh, des Philippines et de pays arabes comme l'Egypte et la Syrie.

Les expulsions sont essentiellement ordonnées pour des raisons "administratives", une mesure dont l'application est laissée à la discrétion des responsables du ministère de l'Intérieur.

Ces "expulsions administratives" ont été critiquées à maintes reprises par des organisations de défense des droits de l'Homme.