18-02-2020 11:08 AM Jerusalem Timing

L’israélien Ilan Goldfein nommé Gouverneur de la Banque Centrale du Brésil

L’israélien Ilan Goldfein nommé Gouverneur de la Banque Centrale du Brésil

Avec la destitution de Dilma Rousself, le Brésil change de cap.

A peine la présidente brésilienne de gauche Dilma Rousseff a été écartée du pouvoir, pour de supposées accusations de corruption, que d'autres destitutions se succèdent, laissant profiler un changement politique radical dans ce pays.

Jeudi,  le président de la Banque centrale du Brésil Alexandre Tombini a été destitué et remplacé par Ilan Goldfein

Selon l’AFP, ce poste est l'un des derniers postes clés qui restaient à pourvoir dans l'équipe économique du gouvernement par intérim de Michel Temer, le successeur de Mme Rousseff. Selon les documents secrets WikiLeaks publiés sur le site fondé par Julian Assange, Temer a été en 2006 un informateur pour le compte du Conseil national de sécurité des Etats-Unis.

Or il s'avère que le nouveau president de la Banque centrale est « un israélien de Haïfa », selon le site en ligne du journal israélien JSSNews, qui assure "qu'il a de la famille en Israël et y revient régulièrement"

Il avait précédemment servi comme chef économiste chez Itau, la plus grande banque privée du Brésil, puis a été adjoint au gouverneur de la Banque du Brésil, conseiller de la Banque mondiale et conseiller du Fonds monétaire international.

Goldfein a obtenu son doctorat en économie au MIT. Il est considéré comme l’un des principaux économistes au Brésil. Outre le portugais, il parle l’hébreu, l’anglais et l’espagnol, indique JSSNews.

Plusieurs Etats d'Amérique Latine gouvernés par des partis de gauche sont le théatre de troubles politiques conduits par des partis de droite. Ils ont abouti dans de nombreux cas à la destitution de leur gouvernement et à l'avènement des groupes soutenue par les Etats-Unis et les institutions internationales qu'ils contrôlent, dont le FMI ou la BM.