17-12-2018 07:07 PM Jerusalem Timing

Opep: le système des quotas soutenu par les producteurs latino-américains

Opep: le système des quotas soutenu par les producteurs latino-américains

L’Iran a proposé le retour à un système de quotas.

Plusieurs pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dont le Venezuela et l'Equateur, ont accueilli jeudi favorablement le retour à un système de quotas de production par pays, proposé la veille par l'Iran.

Le ministre vénézuélien du Pétrole et des mines Eulogio Del Pino a ainsi déclaré peu avant l'ouverture de la réunion de l'Opep à Vienne que le système de quotas est "très valide".

"Nous proposons un système qui consiste à attribuer à chaque pays une fourchette de production, dans les limites d'un maximum et d'un minimum, c'est-à-dire une fourchette de production et non pas de prix", a-t-il expliqué à des journalistes.

"Cela permet à certains pays de produire à fond quand d'autres ont des problèmes, pour équilibrer ainsi le marché", a précisé M. Del Pino.

Pour le ministre vénézuélien, "cela paraît plus équitable pour les économies des pays (...)" même si "la proposition est peut-être trop innovante pour être acceptée aujourd'hui. Elle peut être une alternative aux quotas, aux plafonds et autres choses".

Le délégué de l'Equateur à l'Opep, Wilson Pastor, a également soutenu l'idée d'un retour au système des quotas.

"En cela, nous sommes d'accord avec l'Iran. Mais je ne sais pas si les conditions sont réunies pour arriver à ce résultat" aujourd'hui, a-t-il dit.

Il a estimé également peu probable qu'"on arrive aujourd'hui" à un accord pour geler la production, parce que l'échec de Doha est trop récent.