24-09-2020 02:42 PM Jerusalem Timing

Nasrallah:le projet saoudien échouera. Sa normalisation avec Israël est gratuite

Nasrallah:le projet saoudien échouera. Sa normalisation avec Israël est gratuite

Un des plus virulents discours du SG du Hezbollah contre l’Arabie-saoudite

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah a dénoncé les efforts de l’Arabie-saoudite à afficher publiquement la normalisation de ses relations avec l’entité sioniste, qualifiant cette attitude d’ «extrêmement nuisible » pour la région.


S’exprimant à l’occasion de la cérémonie d'hommage à un cef militaire de la Résistance islamique hajj Ismaël  Zahri , connu sous le pseudonyme d’Abou Khalil,  décédé des suites d'une maladie incurable,  son éminence a estimé que «  la situation de la région, au niveau des régimes arabes, est extrêmement mauvaise, fébrile, déchirée et faible » et ce en raison de l’attitude de l’Arabie-saoudite envers l’entité sioniste « qui  profite de la situation arabe afin d’afficher ses relations avec Israël ». Alors que son attitude à l'encontre de certaines ppays et parties arabes est tout le contraire.

Il a mis en garde contre «  cette attitude saoudienne qui veut préparer l’opinion publique à une normalisation des relations entre les pays arabes et l’entité sioniste, une normalisation saoudienne gratuite, quise clôturera par la reconnaissance d'Israël.  

Sayyed Nasrallah a estimé que  la culture de l'Arabie-saoudite, celle du  wahhabisme, est celle " qui a égorgé un prêtre de 80 ans à NIce, qui a fauché la vie à près de 200 innocents à Nice, qui a tué des civils en Allemagne. Cette culture est pointé du doigt par  l'opinion publique occidentale".

Son éminence a ensuite évoqué la situation au Yémen, en Irak et en Syrie , à Bahreïn avant de conclure avec le Liban.



Principaux points de son discours :

 
Qui est le commandant Abou Khalil ?

Le commandant Abou Khalil fait partie de cette  génération qui depuis 1988 , depuis le début de la résistance a consacré  sa vie, a sacrifié sa jeunesse pour la résistance… il fait partie de ces frères qui ont porté les armes très tôt et   qui ont combattu sur tous les fronts, dans les montagnes , les vallées, les buissons..

Mais surtout, il est le premier à  se spécialiser dans l’artillerie et qui a réussi à assumer ses responsabilités dans ce domaine..  en même temps, il a participé dans divers combats, sur divers fronts notamment dans la fameuse opération Badr alKabira, dans la région de Iqlim al-Toffah.. Et quand il a été promu à des rangs supérieurs,  il est resté un homme de terrain, soucieux de participer dans toutes les formations de combats..
Il a été un chef de terrain durant la guerre des 33 jours, dont nous célébrons ces jours-ci la victoire divine contre l’ennemi israélien.

Plus tard, on lui a confié la lourde responsabilité de l’unité de lancement des missiles, cette unité qui assure un haut niveay de puissance de dissuasion de la résistance, cette unité qui défend le Liban et qui empêche l’entité sioniste d’agresser notre pays..

De plus en plus aujourd’hui,  la justesse de cette voie est prouvée , la justesse de ce choix celui de la résistance s’impose plus que jamais comme une vérité juste et incontestable..

Et pour cause..

L'Arabie-saoudite exploite la situation dans la région pour imposer une normalisation avec Israel

 Pourquoi ce choix est juste ? Parce que nous sommes dans une situation arabe extrêmement mauvaise au niveau officiel. La situation arabe est déchirée, fébrile,  faible faute d’une Ligue arabe, faute d’intérêts communs, faute d’unité, même la question palestinienne censée être la cause principale des Arabes est banalisée..

Cette Palestine qui a été occupée par  Israël,  qui impose un blocus inhumain à des milliers palestiniens à Gaza , et qui n’est désormais plus un ennemi. La cause palestinienne est devenue une cause banale.. c’est ce qu’on a entendu lors des réunions de la Ligue arabe.. Et quand un prince saoudien tel que Turqui al-Fayçal se réunit en public avec des responsables israéliens quand  un ex des services des renseignements saoudiens se réunit avec des responsables militaires israéliens, alors la question palestinienne n'est plus autre qu'une affaire de remontrance..

Mais le pire, n’est pas dans la normalisation des relations de l’Arabie avec Israël, car ces relations existaient déjà, ni dans sa collaboration avec Israël,  car elle existait déjà,  mais dans l’annonce publique d’une telle coopération.

Toute cette ouverture avec l’entité sioniste n’a pu se réaliser sans  l’autorisation de l’administration saoudienne. Car rien ne peut se faire en Arabie sans le feu vert du régime saoudien, un simple commentaire sur un compte Twitter ne peut passer sans son accord au risque de s’exposer à des mesures répressives.. Sachez que cela est un début non pas  à une normalisation des relations mais un début pour manifester au public cette normalisation..

Cette évolution est extrêmement nuisible et néfaste, car dans le passé, si un Etat arabe cherchait à normaliser ses relations avec Israël, on pouvait dire qu’il reste encore des puissances arabes qui refusent de reconnaitre  l’entité sioniste du moins en apparence.. Et si jamais, il y avait lieu à une telle volonté arabe de normalisation avec l’ennemi israélien, elle était toujours soumise à des conditions politiques, sécuritaires etc..

Or, ce qui se passe  aujourd’hui c’est une normalisation sans conditions politiques, sans conditions militaires, sans conditions économiques,  il s’agit d’une normalisation saoudienne gratuite.

De plus, l’Arabie n’est pas un pays comme les autres, il faut la distinguer des autres pays. Si un pays autre que l’Arabie normalisait ses relations avec Israël,  cela n’aura pas le même impact que si c’est l’Arabie qui normalise ses relations avec Israël, car cette dernière est non seulement une puissance arabe et islamique, mais aussi elle se présente comme la garante de l’Islam , du Coran,  de la charia islamique, la protectrice de la Kaaba et des lieux saints,..

D’ailleurs, il y a déjà des décrets religieux (fatwas) qui sont rédigés pour légiférer cette normalisation.. il y a donc une préparation dangereuse de l’opinion publique pour normaliser et reconnaitre Israël et c’est ce qu’il y a de plus dangereux.. car si n’importe quel état arabe normalise ses relations avec Israël, il pourra prendre comme exemple l’Arabie-saoudite..

Pour le peuple palestinien,  la reconnaissance de l’entité sioniste ou la normalisation ne sera jamais un fait accompli.. Par conséquent, toute normalisation provenant de l’Arabie ou de l’Egypte ou même du Liban doit être condamné, car elle sert les intérêts de l’ennemi, cet ennemi qui agresse, qui tue des enfants, qui viole les lieux  saints..

Et même si personne n’accorde de l’importance à notre appel,  sachez que nous condamnerons sans cesses, pour que l’Histoire témoigne qu’il existe des gens dans le monde arabe qui se sont opposés à l’occupation israélienne..

En Palestine , les discours et les propos des factions de la résistance palestinienne , de leurs commandants, confirment que la cause palestinienne est une vérité lumineuse et que le choix des palestiniens dans la résistance à l’occupation israélienne est ferme et véridique..

Ce choix se résume avec le martyr palestinien Mohammad al-Fakih, ce jeune homme qui résisté contre toute une armée, quelques 700 soldats israéliens ayant investi son village pour l'arrêter, et qui a défié son arsenal militaire, qui a lutté contre les forces spéciales israéliennes durant sept heures desuite, avant de tomber en martyr, lorsqu'ils ont démoli sa maison sur sa tête.  Mohammad al-Fakih représente le titre de la résistance palestinienne..  

 

Une politique saoudienne agressive contre les Arabes

L’Arabie s’entête toujours à poursuivre ses guerres dans toutes les arènes, elle rejette toutes les mains qui lui sont tendues que ce soit au Yémen, en Irak, en Syrie..

Elle ferme toutes les portes face aux arabes mais ouvrent grandes les portes à Israël et sans conditions.  Par contre, avec les Arabes, elle impose des conditions impossibles.. Alors que  l’Iran poursuit ses efforts d’apaisement, de négociations, de rapprochement..

Avec le Yémen, elle veut imposer des conditions de capitulation, avec le Bahreïn elle veut imposer des conditions d'annulation, avec l'Iran elle veut imposer des conditions humiliantes, avec la Syrie elle veut imposer des conditions pour réaliser en politique ce qu'elle n'a pas réussi à réaliser dans les combats. Sans compter que les milliards de dollars et les milliers de tonnes d'armes et le munitions qu'elle a offert, et les dizaines de milliers de takfiristes  qu'elle a fait venir des quatre coins du monde.

Au Yémen, la guerre se poursuit,  l'agression, les bombardements, les attaques dans différentes régions, comme par exemple ce qui s'est passé  il y a quelques jours dans le village de Sarari où Daech a commis des atrocités  sous  couvert du soi-disant «gouvernement légitime du Yémen."

Alors qu'en Irak, quand ils (ndrl l'armée irakienne et les forces du Hachd) ont pris Fallujah, ils ont   ouvert les portes pour tous les civils afin qu'ils puissent sortir en toute sécurité. Ils leur ont construits des camps.  Certains ont protesté du manque d'eau et de nourriture et de médicament , mais finalement les gens sont sortis en toute sécurité et sont restés sous leur protection.

Aujourd'hui, en Syrie, à Alep, les forces de l'armée syrienne a annoncé  aux civils que les  portes de la ville étaient ouvertes , les invitant à sortir, même  les hommes armés étaient invités à sortir!

Au Yémen, dans cette ville, qui était en dehors du conflit, elle a été pris au piège, elle s'est retrouvé assiegée , ses habitants ont été massacrés, le sort d'un grand nombre deces  personnes reste inconnu, notamment des femmes et des enfants.  Et ce parce que telle  est la culture de l'Arabie Saoudite, la culture wahhabite , la culture de Daech, la culture d'alQaida, du Front alNosra  même si ce dernier a changé  de nom pour devenir Fath alCham. C'est la culture de l'extermination, des massacres, de l'égorgement , celle de rejetter toute réconciliation, toute occasion à la vie.

Au Bahreïn, le peuple poursuit son mouvement pacifique de protestation,  les manifestants sont restés sous un soleil de plomb, rassemblés autour de la maison de l’ayatollah cheikh Issa Qassem et ont empêché les forces du régime de le prendre en détention.. Réaction du régime : il a accusé cheikh Issa Qassem de blanchiment de l’argent alors que tout le monde sait que nos dignitaires religieux récoltent l’argent des fidèles sous forme de khoms, pour le redistribuer aux pauvres..

Face à une telle oppression, nous réitérons notre solidarité avec le peuple du Bahreïn et avec l’ayatollah cheikh Issa Qassem..

 

 

En Syrie, le ministre des affaires étrangères saoudien se comporte comme le nouveau gouverneur de la Syrie, comme le porte-parole du peuple syrien. Il ne connait qu’un seul refrain : pas de solution ou de règlement sans le départ de Bachar alAssad.. pire,  il s’adresse à la Russie et lui promet de lui offrir une part dans la région en échange d’abandonner son soutien à la Syrie.. Mais, cet homme délire, quel pouvoir ou influence détient-il pour proposer des parts ?? Est-ce que ce  ministre pense qu’il peut leurrer l’opinion publique internationale ? Cette opinion qui a vu un prêtre de 84 ans se faire égorger par un partisan de Daech, qui sait que cet acte barbare est le fruit de la culture de l’Arabie, la culture du wahhabisme. Cette même culture  qui a fauché la vie à 90 innocentes personnes à Nice, qui a tué en Allemagne, qui a égorgé un enfant palestinien, qui a volé la vie à plus de 300 irakiens dans un centre commercial,  telle est la culture du wahhabisme, de ses écoles et de ses mosquées..

 

En fin de compte, nous assistons aujourd’hui, à une résistance au Yémen, en Irak, à Bahreïn, en Syrie face à l’arrogance saoudienne, et la chute d’Alep signifie l’effondrement des rêves d’empire et d’hégémonie..

 

J’appelle l’Arabie à saisir sa chance et à accepter les mains qui lui sont tendues, une chance pour devenir un partenaire dans le monde arabe...  Mais, si elle s’entête dans son arrogance, elle sera vaincue, et le régime des Saoud s’effondrera car mêmes les grandes puissances qui la soutiennent finiront par favoriser leurs intérêts à ceux de l’Arabie, et cesseront de l’utiliser comme instrument.

 

La situation au Liban: jamais nous nous n’accepterons d’ajouter un centime de plus sur les impôts

Nous appelons le gouvernement à suivre les événements dans le village de Ghajar, dont une partie est libanaise, cette partie qui est inscrite sur la carte géographique du Liban et que même l’ennemi israélien reconnait comme étant libanaise.  Ne pas banaliser cette affaire car elle fait partie de la souveraineté libanaise.. Israël y effectue des travaux et personne au Liban n’a contesté, où sont les jaloux sur la souveraineté libanaise ?

Par ailleurs, la Mauritanie, un pays arabe et musulman qui a accueilli le sommet de la Ligue arabe a été offensée par certains responsables au sein du gouvernement libanais et par certains médias concernant l’organisation de ce sommet, il convient de présenter des excuses à ce pays..

Sur le plan interne,  le gouvernement doit régler un certain nombre de dossiers urgents, notamment la question de la pollution du fleuve Litani et du lac al-Qaraoun, il s’agit d’une question nationale.. Surtout que le Litani profite à tout le monde, toutes  confessions confondues,  des centaines de milliers de libanais en dépendent.. il faut créer un comité pour faire face à une catastrophe réelle.. le comité doit poursuivre ce dossier, adopter les mesures nécessaires sans couvrir personne : s’il faut fermer des usines, qu’on le fasse, il faut imposer des mesures strictes pour protéger les gens.

 Il y a aussi la question de l’approvisionnement en eau, et en électricité.. il y a aussi les dossiers de corruption notamment celui des réseaux illégaux d’internet .

Pour ce qui est du budget financier, jamais nous nous n’accepterons d’ajouter un centime de plus aux impôts.. l’Etat dispose d’autres ressources pour remplir son Trésor, notamment la question de l’internet qui peut lui assurer à des millions de dollars..