18-07-2019 12:21 AM Jerusalem Timing

Israël arrête des Palestiniens accusés d’avoir été recrutés par le Hezbollah

Israël arrête des Palestiniens accusés d’avoir été recrutés par le Hezbollah

.... via Facebook

Les services de sécurité de l’occupation israélienne ont annoncé mardi avoir arrêté neuf Palestiniens dont certains auraient été recrutés via Facebook par le Hezbollah pour commettre des opérations de résistance contre Israël.
   
Ces Palestiniens avaient reçu "ordre de commettre des attaques armées, des attentats suicide à la bombe contre des objectifs israéliens et d'aider au recrutement d'autres Palestiniens pour les activités" du Hezbollah, a affirme le service israélien de sécurité intérieure Shin Beth dans un communiqué, rapporte l’AFP.
   
Selon le Shin Beth, un agent du Hezbollah a notamment utilisé le réseau social Facebook pour recruter un Palestinien de Qalqilya, qui a ensuite enrôlé à son tour quatre habitants de cette même localité du nord de la Cisjordanie occupée, a ajouté le Shin Beth.
   
Le Shin Beth accuse cette cellule de s'être livrée à des activités de renseignement contre l'armée israélienne ainsi qu'à des entraînements armés avant que ses membres ne soient arrêtés en juin.
   
Un Palestinien de la bande de Gaza qui aurait été recruté par le Hezbollah aurat également réussi à enrôler trois Palestiniens de Cisjordanie occupée qui ont, selon le Shin Beth, commencé à s'entraîner et à planifier des attaques.
Ces quatre Palestiniens ont également été arrêtés avant de passer à l'action, avance le Shin Beth.
   
En janvier, Israël avait affirmé avoir démantelé une cellule de cinq Palestiniens de Tulkarem en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, qui auraient été recrutés par Jawad Nasrallah, fils du secretaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah.
 
Aucune réaction n’a émané du Hezbollah dont la doctrine est fondée sur son animosité à l’encontre de l’entité sioniste.

Cette dernière est non seulement considérée comme une entité usurpatrice des droits du peuple palestinien, mais comme l'ennemi du Liban, vu que ses offensives contre lui,  depuis son implantation dans la région, ont été des plus meurtrières.

A noter entre autre l’invasion et l’occupation du Liban dans les années 80 et 90 du siècle dernier. Ainsi que la guerre de 2006, qui malgré le fait qu’elle a été particulièrement meurtrière et destructrice, s’est clôturé par ce que le Hezbollah considère être « une victoire divine ». Il a fêté sa commémoration le samedi dernier.

 

Sources: AFP, al-Manar