22-02-2017 07:56 PM Jerusalem Timing

GB:des marins de retour de Libye menacés par les coupes budgétaires

GB:des marins de retour de Libye menacés par les coupes budgétaires

Des dizaines de marins britanniques ayant pris part à la campagne en Libye seront touchés par les réductions d’effectifs qui devraient être annoncées cette semaine.

Des dizaines de marins britanniques ayant pris part à la campagne en Libye seront touchés par les réductions d'effectifs qui devraient être annoncées cette semaine par le ministère de la guerre, affirme mardi le Daily Telegraph.
 
"Plusieurs dizaines des 250 marins de la frégate Cumberland, qui a participé à l'évacuation des ressortissants britanniques quand la Libye du
colonel Kadhafi a basculé dans le chaos en février, se verront signifier vendredi qu'ils n'ont plus de travail dans la Royal Navy", écrit le quotidien.

Le Cumberland a été désarmé en juin.

D'après le journal, des membres des équipages de huit des dix bâtiments qui ont pris part à l'intervention de la coalition internationale dans ce pays "sont aussi menacés".
 
Selon le quotidien, le gouvernement devrait faire part de leur licenciement à quelque 400 officiers et matelots, dans le cadre des 1.100 suppressions d'emplois prévues dans un premier temps au sein de la Navy.


Des hommes du corps des Royal Marines, arrivant au terme de leur mission de six mois en Afghanistan, pourraient aussi être menacés lors de prochaine vague
de suppressions d'emplois en mars, écrit encore le Daily Telegraph.
 
"Aucun militaire se préparant à partir en opération ou se trouvant déjà sur le terrain au moment où les annonces de suppressions de postes auront lieu ne sera touché, s'il n'est pas volontaire", a indiqué le ministère de la guerre.


Le ministère de la guerre doit voir ses crédits amputés d'environ 8% sur quatre ans, dans le cadre du plan d'austérité mis en place l'an dernier par le gouvernement. Quelque 17.000 postes doivent être supprimés au sein des trois forces (terre-mer-air).