16-07-2019 03:01 AM Jerusalem Timing

Les habitants de Chebaa défient les violations israéliennes

Les habitants de Chebaa défient les violations israéliennes

Le Hezbollah a condamné, "la violation sioniste flagrante de la souveraineté libanaise, qui se traduit par la construction sans arrêt des routes dans la région parallèle aux hameaux occupés de Chebaa".

Les habitants de Chebaa, au Liban-sud, ont réussi à   pénétrer dans les hameaux de Chebaa occupées et de traverser la route militaire que l'occupation israélienne a récemment creusé dans le  nord de Chebaa, a rapporté notre chaine satellitaire alManar.

Les parents ont brandi des drapeaux libanais pour confirmer que ces fermes sont  libanaises et occupées. Ils ont exhorté le  gouvernement libanais, les  institutions étatiques sécuritaires et militaires libanaises de s'opposer aux violations persistantes commises par l'occupation israélienne contre la souveraineté du Liban.

Le mouvement de protestation populaire a duré environ une demi-heure provoquant un déploiement massif de l'armée de l'ennemi israélien derrière les rochers et les collines. Les soldats israéliens sont restés en état d'alerte,  surveillant le mouvement.

Selon ANI,  les manifestants ont poursuivi leur protestation, au milieu d'un déploiement massif des forces d'occupation israélienne, accompagnés d'un char de type  Merkava, au large de la frontière libanaise.  

Un membre du bloc parlementaire du mouvement Amal,  "Développement et  Libération" ,  le député Qassem Hachem,  a annoncé "la libération de la partie qui a été volée par les forces ennemies israéliennes , quand elles ont creusé une route coupant le territoire de Chebaa" soulignant que "la dignité ne se mesure pas en kilomètres ni même en centimètres."

"Nous sommes les fils de cette région et nous réiterons que seule la volonté triomphera sur  la barbarie de l'ennemi israélien, qui a essayé pendant cinq jours d'élargir le champs de son occupation dans les Hameaux de Chebaa et ce en construisant une nouvelle route" a-t-il martelé.

Et de poursuivre : "Nous avons attendu que les forces de la FINUL interviennent suite à nos appels incessants d'intervenir contre ces nouvelles violations . Nous reconfirmons que  la volonté qui a triomphé en 2000 et en 2006  triomphe de nouveau aujourd'hui : nous sommes venus pour hisser le drapeau libanais et réclamer haut et fort  que cette terre est libanaise."

Rappelons que, l'armée israélienne a effectué des travaux de construction de la route militaire au mont Saddanna.Quatre bulldozers accompagnaient les travaux pour protéger 50 éléments et 10 véhicules blindés.

L'armée libanaise avait intensifié sa mobilisation le long de la ligne frontalière de Chebaa.

Le Hezbollah a condamné,  jeudi dans un communiqué, "la violation sioniste flagrante de la souveraineté libanaise, qui se traduit par la construction sans arrêt des routes dans la région parallèle aux hameaux occupés de Chebaa".

"Ce crime s'ajoute au registre lourd des crimes commis par l'ennemi contre le Liban et révèle également les ambitions sionistes dans les ressources du Liban", a affirmé le parti.


Le Hezbollah a enfin appelé l'Etat libanais à exercer son rôle quant à la défense de la souveraineté du pays, ainsi qu'à prendre les mesures susceptibles de lutter contre les démarches israéliennes rejetées.