12-12-2019 08:11 AM Jerusalem Timing

Le ras-le-bol irakien de l’ambassadeur saoudien

Le ras-le-bol irakien de l’ambassadeur saoudien

L’Irak a demandé à Riyad de remplacer Thamer Sabhane.

Les déclarations de l’ambassadeur saoudien en Irak continuent de susciter le courroux de la classe politique et des différentes catégories populaires dans le pays. En effet, Thamer Sabhane ne cesse de s’ingérer dans les affaires intérieures de l’Irak, transgressant ainsi les normes diplomatiques.

Mais ce qui est plus flagrant encore c’est que Sabhane ne s’exprime que pour attiser la discorde entre les différentes composantes politiques et sectaires irakiennes.
Cette situation qui ne cesse de s’envenimer a poussé l’Irak à réclamer de Riyad le remplacement de l’ambassadeur actuel par un autre.

Selon le porte-parole du ministère irakien des Affaires étrangères, Ahmad Jammal, « le ministère irakien a adressé une demande officielle à son homologue saoudienne suite aux multiples déclarations faites récemment et qui constituent une transgression des limites de la représentation diplomatique et des missions des ambassadeurs ».

Et d’ajouter : « Nous avons maintes fois convoqué l’ambassadeur et émis des avis de protestation contre ses déclarations,  dont dernièrement les allégations sur un présumé projet d’assassinat contre lui par certaines milices».

« Nous avons réclamé de la partie saoudienne de présenter des preuves qui démontrent la véracité de ces informations, mais Bagdad n’en a rien reçu », a-t-il dit.

L’ambassadeur Thamer Sabhane  n’a pas tardé à réagir à la demande officielle irakienne. Pour lui, « les politiques saoudiennes en Irak ne changeront point, et tous les Saoudiens sont tous comme lui » !

« L’Irak est le poumon des Arabes. Si l’on me remplace, tous les Saoudiens seront Thamer Sabhane. Nous servirons notre pays. Nous n’allons pas abandonner l’Irak, et l’Irak restera arabe », a-t-il estimé.

Cité par la chaine de télévision à capitaux saoudiens AlArabiya, Sabhane a encore dit : « La politique du royaume saoudien est clair en Irak, et elle ne changera pas selon les personnes nommées. Que Dieu aide les Irakiens qui ont un voisin agressif ».

Déclarations houleuses

Il y a déjà quelques mois, Sabhane avait prétendu que le Hached Chaabi, forces paramilitaires formée d'Irakiens volontaires de toutes les confessions ne jouit pas de popularité ni d’acceptabilité dans la rue irakienne, se demandant si le gouvernement de Bagdad accepte un Hached sunnite à l’instar du Hached chiite fortement armé. Sachant que plus de 40 milles sunnites ont rejoint les effectifs du Hached Chaabi.

En juin dernier, ce même diplomate a twitté : « La présence de personnalités terroristes iraniennes près de Falloujah est une preuve tangible que les Iraniens veulent bruler les Irakiens arabes par le feu du sectarisme odieux, et comptent opérer un changement démographique ».

Cette déclaration a été jugée surprenante pour le ministère irakien des Affaires étrangères, et qui illustre la position négative saoudienne face à la libération de Falloujah des terroristes de Daech ».

La semaine dernière Sabhane a accusé l’Iran de se tenir directement contre un complot visant à l’assassiner à Bagdad.

« L’Iran se tient derrière le terrorisme dans la région, nous possédons les noms des personnes impliquées dans le projet d’assassinat. Mais les plans terroristes ne nous empêcheront jamais de traiter avec l’Irak », a-t-il prétendu !

Sans jamais donner les preuves que les autorités irakiennes lui avaient réclamées.  
Traduit du site Assafir