11-12-2018 10:03 PM Jerusalem Timing

Le nouveau siège du groupe iranien Khalq hors d’Irak serait en Albanie!

Le nouveau siège du groupe iranien Khalq hors d’Irak serait en Albanie!

De nouveaux attentats terroristes seraient en train d’êtres planifiés contre l’Iran, à partir de l’Europe

Des experts ont assuré que le soutien accordé au groupe terroriste iranien les Moujahidines du peuple (Moujahidine Khalq), aura des répercussions aussi dangereuses que le soutien européen aux groupes terroristes.

Selon le site iranien arabophone AlAlam, il est prévu que les effectifs du groupe terroriste Khalq quittent définitivement l’Irak pour s’installer en Albanie, après la coordination avec les Américains et les Saoudiens.

De même source on indique que le dirigeant du groupe Massoud Rajawi rejoindra ses miliciens après leur naturalisation en Albanie. Les derniers mouvements des miliciens montrent que ceux-ci établiront un nouveau siège jouxtant celui de Tirana, le siège essentiel du groupe terroriste en Albanie.

D’après des experts, l’installation du groupe iranien en question en Europe sera le prélude à une nouvelle série d’attentats terroristes. Les pays européens ont donné le feu vert à la formation sur leur sol d’un nouveau groupe terroriste.

Le représentant albanais aux Nations Unis avait rejeté la décision du gouvernement de son pays de naturaliser les miliciens de Khalq, considérant que leur présence en Albanie représente une menace à la sécurité du pays vu l’expérience terroriste dudit groupe.

La revue américaine Huffington Post a de son côté estimé que le transport des effectifs des Moujahidines du peuple du camp Liberty d’Irak à Tirana posera une menace sur la sécurité de l’Albanie.

« Les efforts du gouvernement albanais pour mener des réformes et renforcer les institutions politiques, sécuritaires et juridiques, échoueront si les autorités ne prennent pas conscience du danger que représentent les miliciens de Khalq sur leur sol », a ajouté la revue.

Auparavant, des rapports de presse avaient souligné qu’un avion de ligne  devrait décoller de l’aéroport international de Bagdad pour transporter les dirigeants du groupe terroriste iranien vers l’Albanie.

Ces rapports avaient indiqué que les dirigeants en question sont des proches de Rajawi et que leur nombre dépasse la centaine. Parmi eux figuraient des personnes recherchées par l'Interpol.

Massoud Rajawi serait retranché dans le camp Liberty et compterait fuir l’Irak, ajoute-t-on de même source.

L’ancien chef des renseignements saoudiens Turki el-Fayçal avait présenté Massoud Rajawi comme un « défunt » dans une cérémonie organisée récemment par Khalq à Paris. Des experts avaient avancé que cette annonce serait une tentative de camoufler le sort de Rajawi afin de faciliter sa fuite de l’Irak.
 

Traduit du site Alalam