14-11-2019 01:41 PM Jerusalem Timing

Cette nouvelle crypto-monnaie pourrait transformer l’économie

Cette nouvelle crypto-monnaie pourrait transformer l’économie

E-Dinar Coin (EDR pour "Ecological Decentralized Revolution" ou Révolution écologique décentralisée) s’envolera à 1.000 dollars,selon les concepteurs.

La nouvelle crypto-monnaie E-Dinar Coin, fonctionnant sur la base du système blockchain, pourrait changer le système bancaire à tout jamais. Le marché de la crypto-monnaie a vu l'apparition d'une nouvelle devise l'E-Dinar Coin (EDR pour "Ecological Decentralized Revolution" ou Révolution écologique décentralisée). Les créateurs de cette crypto-monnaie nouvelle génération décrivent leur invention comme le résultat d'une évolution multiséculaire de l'argent. Ils escomptent que dans un avenir proche l'EDR deviendra un outil qui permettrait de remplacer la monnaie traditionnelle.

 Et c'est ce qui a toutes les chances de se produire, car l'E-Dinar Coin utilise la technologie des transactions "blockchain" qui représente un outil déjà prêt à remplacer l'argent habituel qui dépend de l'inflation. Une autre caractéristique importante de cette monnaie est son respect de l'environnement. L'EDR vise en effet à investir dans des projets contre la pollution et la déforestation. La crypto-monnaie est en vente depuis la fin de la semaine dernière. Désormais, les internautes peuvent l'acheter aux bourses alcurex.com et exrates.me. Actuellement, 1 EDR coûte 1,69 BTC (Bitcoin).

Les concepteurs comptent sur le fait que le cours de l'EDR s'envolera à 1.000 dollars. Il est prévu d'émettre un nombre record de "dinars nouvelle génération", soit 999 mille milliards. Les concepteurs appellent également l'attention sur la vitesse record de transactions avec l'EDC: 5 secondes pour le traitement d'un bloc de blockchain.


 La Suisse veut s'essayer aux paiements en bitcoins Un Blockain (chaîne de blocs) est une technologie de stockage et de transmission d'informations fonctionnant sans organe central de contrôle. Elle permet d'économiser temps et argent pour réaliser de grandes transactions (crédits, vente d'actions). Ainsi, d'après les estimations du fond espagnol d'investissement Santander InnoVentures, grâce au blockchain certaines banques pourraient économiser quelque 20 milliards de dollars chaque année. La technologie s'est déjà intéressée à des géants bancaires comme Barclays, Société Générale, BNP Paribas et Goldman Sachs.