17-09-2019 02:12 PM Jerusalem Timing

L’ex-chef du Mossad met en garde contre une potentielle "guerre civile"

L’ex-chef du Mossad met en garde contre une potentielle

"Malheureusement, je crois que nous allons dans cette direction".

La menace actuelle d'"Israël" n’est pas externe, mais se trouve dans la polarisation de sa société, a affirmé mardi l’ex-chef du Mossad Tamir Pardo.

"La fissure et la haine qui s’intensifient entre les colons israéliens représentent la plus grande menace pour la survie d’Israël", a dit l’ancien chef du Mossad.

Dans sa première apparition publique depuis son départ de l'agence de renseignement national israélienne, Pardo a mis en garde contre le danger d'une guerre civile.

"Je pense qu’au moment où une société se trouve dans un processus de division et franchit un certain seuil, dans les cas les plus extrêmes, des phénomènes tels que la guerre civile peuvent avoir lieu" a-t-il déclaré, rapporte le site israélien i24.

Et d’ajouter: "L'écart entre la situation où nous sommes, et une situation de guerre civile, qui est le point le plus extrême, devient de plus en plus petit. Malheureusement, je crois que nous allons dans cette direction."

"Je ne pense pas qu'il y ait une menace existentielle externe pour le moment. Je l'ai répété plusieurs fois" a poursuivi Pardo, ajoutant que" la question d'une menace existentielle ne dépend pas de l’Iran, mais de la force d'Israël ".

Pardo a passé 35 ans au sein du Mossad. Il a été remplacé par Yossi Cohen, conseiller à la sécurité nationale du Premier ministre Benjamin Netanyahu.