27-03-2019 04:22 AM Jerusalem Timing

Manœuvres sino-russes en mer de Chine méridionale

Manœuvres sino-russes en mer de Chine méridionale

Les Etats-Unis dépêchent régulièrement des navires de guerre dans la région au nom de la défense de la liberté de navigation.

Les marines russe et chinoise devaient entamer lundi des manœuvres conjointes en mer de Chine méridionale, nouvelle démonstration de force des militaires chinois dans une zone contestée par plusieurs pays riverains.
   
Ces exercices, qui doivent durer huit jours, se concentreront sur "la prise et le contrôle" d'îles et de récifs, a précisé dimanche dans un communiqué le ministère chinois de la Défense. Ils impliqueront des navires de surface et des sous-marins, des avions, des hélicoptères des forces aéronavales et des blindés amphibies des deux pays, a précisé dans le communiqué le porte-parole de la marine chinoise, Liang Yang.
   
"Par rapport aux exercices précédents, ces exercices sont plus approfondis et plus étendus en termes d'organisation, de tâches et de commandements", a-t-il souligné.
   
La Chine, qui revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, y a construit des îles artificielles capables d'accueillir des infrastructures militaires. Mais un tribunal d'arbitrage international, saisi par les Philippines, a contesté en juillet tout droit historique à la Chine dans cette zone. Pékin a rejeté ces conclusions et menacé de réagir de façon "décisive" au cas où d'autres pays prendraient "des mesures provocatrices à l'encontre des intérêts de sécurité de la Chine".
   
Les Etats-Unis dépêchent régulièrement des navires de guerre dans la région au nom de la défense de la liberté de navigation.
   
Dans la lancée des relations étroites entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue chinois Xi Jinping, les deux pays ont déjà organisé des manœuvres aériennes et navales en août dernier au large de l'Extrême-Orient russe. En mai 2015, les deux pays avaient organisé leurs premières manœuvres conjointes en mer Noire et en Méditerranée, les plus lointaines auxquelles la marine chinoise ait jamais participé.