20-05-2019 11:28 AM Jerusalem Timing

Sept compagnies russes dans le Top 100 des entreprises d’armement

Sept compagnies russes dans le Top 100 des entreprises d’armement

Le classement annuel Defense News évalue les entreprises d’armement et de matériels de guerre en fonction du chiffre d’affaires réalisé.

Le magazine américain Defense News a publié le Top 100 des producteurs mondiaux d'armement.

Comme l'année dernière, sept sociétés russes apparaissent au classement.

Le classement annuel Defense News évalue les entreprises d'armement et de matériels de guerre en fonction du chiffre d'affaires réalisé.

 La nouvelle version du palmarès ne réserve pas de surprise: le géant des groupes de défense Lockheed Martin reste le premier vendeur d'armes de la planète, avec 40,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires, contre 40,1 mds en 2014 (36,1 mds EUR contre 35,6 mds en 2014). Boeing (30,4 mds USD, soit 27 mds EUR) se maintient en deuxième position et le groupe britannique BAE Systems en troisième (25,3 mds USD, soit 22,4 mds EUR).

 Le meilleur producteur d'armes russe est Almaz-Anteï, qui se maintient au 11e rang du classement avec 6,97 mds de dollars de revenus (6,1 mds EUR). Le Consortium aéronautique unifié (OAK) se classe cette année 16e (4,64 mds USD, soit 4,12 mds EUR) et la corporation Hélicoptère de Russie 25e (3,2 mds USD, soit 2,8 mds EUR).

Viennent ensuite le consortium russe Missiles tactiques (KTRV) (37e position avec 2,39 mds USD de revenus, soit 2,1 mds EUR), la corporation Technologies radio-électroniques (KRET, 48e position, avec 1,68 mds USD, soit 1,49 md EUR), l'Ouralvagonzavod (usine de wagons de l'Oural, 60e position avec 1,01 md USD, soit 898 M EUR) et le consortium RTI Sistems (83e position, 660 M USD, soit 586,8 M EUR).

Suite à la dégringolade du rouble, les revenus des consortiums russes libellés en dollars US ont chuté de 21,6%, et ce malgré une hausse des recettes en roubles.