23-03-2019 04:25 PM Jerusalem Timing

Powell: "Israël" dispose de 200 missiles nucléaires dirigés contre l’Iran

Powell:

Selon un mail piraté de Colin Powell, l’Iran a le droit à l’enrichissement à l’uranium à des fins pacifiques.

Selon une correspondance e-mail de l'ancien secrétaire d'Etat américain Colin Powell, piraté par le groupe de hackers russes DCLeaks, l'entité sioniste dispose de 200 têtes nucléaires dirigées contre l'Iran, a rapporté le quotidien libanais asSafir.

Dans ce message adressé à Jeffrey Leeds, un donateur Démocrate, Powell confirme non seulement  que l'entité sioniste possède un arsenal nucléaire mais surtout il reconnait à l'Iran son droit à l'enrichissement à l'uranium pour l'énergie nucléaire.

Dans un message datant du 3 mars 2015, Powell se moque du discours de Netanyahu au Congrès: "Netanyahu se plaît à dire que l'Iran d'ici un an possèdera larme nucléaire, tout comme la CIA le répète sans cesse. Or, chaque année,  Netanyahu et les services de renseignements US   chante ce refrain".

Sur la question nucléaire iranienne, Powell a souligné que "le négociateur américain ne pourra pas obtenir tout ce qu'il souhaite de cet accord", ajoutant  que" les dirigeants iraniens ne sont pas enclins à créér une arme nucléaire ou à en tester sous l'ombre de l' arsenal nucléaire israélien».

Il a précisé: "Les Iraniens ne pourront pas utiliser la bombe nucléaire, même s' ils en ont les moyens, car ils savent qu' Israël possède 200 ogives nucléaires, toutes dirigées vers des cibles iraniennes", notant que "les États-Unis possède également «des milliers d'armes nucléaires".

Powell a rappelé les propos de l'ancien  président de la république islamique de l'Iran,  M.Ahmadinejad dans lesquesl, il dit: "Que ferions-nous avec une bombe nucléaire ? La polir ? "

Dans sa correspondance, Powell a reconnu le droit de l'Iran à l'enrichissement à l'uranium pour l'énergie nucléaire, estimant que "les sanctions ne suffiront pas à briser la volonté de Téhéran".

Et de poursuivre : "Les Iraniens affirment et , à juste titre, qu'ils ont le droit à l'enrichissement à l'uranium pour l'énergie nucléaire. Les Russes les ont aidés dans la construction d'un réacteur nucléaire à Bushehr. Les sanctions à elle seules ne pourront pas les arrêter. Il y a beaucoup de rumeurs sur les progrès réalisés par l'Iran dans ce domaine ", en allusion aux  propos de Netanyahu.

A noter que Powell a soutenu l'accord nucléaire avec Téhéran, le qualifiant de " bon accord", mais, en revanche, il a  appelé à la "prudence  et à surveiller l'Iran".

 

Powell ne nie pas l'authenticité des e-mails

Par ailleurs, l'ancien collaborateur de George W. Bush, n'a pas nié l'authenticité des courriels lorsqu'il a été interrogé sur le sujet par des journalistes de Buzzfeed.

Il convient de souligner que l'entité sioniste  demeure ambigu sur sa politique nucléaire et n'a jamais confirmé, ni infirmé, qu'elle disposait d'un arsenal atomique.

Selon un rapport publié en 2014 par la Fédération Scientifiques Américaine (FSA), s'il est possible qu'"Israël" possède entre 80 et 400 têtes nucléaires, les auteurs de ce document estiment que ce chiffre est plus proche de 80.

Cependant, en sa qualité d'ancien chef d'Etat-Major des armées des Etats-Unis, l'estimation de Colin Powell est plus fiable que les approximations «des reportages des médias, des organes de réflexion et des analystes», cités dans le rapport de la FSA explique le quotidien Time of Israël.