14-10-2019 01:36 AM Jerusalem Timing

Les forces irakiennes libèrent le Qandahar de Daech, la radio de Daech suspendue

Les forces irakiennes libèrent le Qandahar de Daech, la radio de Daech suspendue

Des parades militaires de Daech dans certains quartiers de Mossoul pour remonter le moral de ses miliciens.

Le gouverneur de la province de Charqate au nord de l’Irak a annoncé ce mardi la libération des fermes de Dorrat Taj, Ramdaniyate et la région dite « le Qandahar de Daech » au nord de la province de Salahedine.

Selon le site Sumaria news, citant le gouverneur Ali Doudah, « les forces irakiennes héroïques avancent rapidement dans les opérations de libération de Charqate. Elles ont pris le contrôle des zones résidentielles, et les fermes de Dorrat Taj et Aissa au sud ouest de Charqate. Cette progression se poursuit sur la plupart des axes de combat avec la fuite des miliciens de Daech vers le nord ». 

Et de confirmer la mort d’un grand nombre de terroristes, soulignant que les forces conjointes ont pénétré dans une région dite le Qandahar de Daech, vu qu’elle était un bastion essentiel du groupe où il entrainait ses effectifs.

Ce mardi, le Premier ministre irakien Haidar Ibadi a annoncé le début des opérations de Charqate et des deux régions de Jazirat Ramadi et Hitt.

Suspension de la radio de Daech

Dans la province de Ninive cette fois, une source locale a rapporté que la diffusion de la radio de Daech à l’intérieur de Mossoul a été suspendue, et des tirs de feu nourri ont été entendus.

D’après cette source, « la diffusion de la radio al-Bayane de Daech a été soudainement suspendue à Mossoul, alors que des tirs de feu nourris ont été entendus dans certains quartiers sans savoir les véritables raisons ».

Et de rapporter l’état de confusion qui règne dans les postes de Daech, poussant ainsi les habitants à demeurer chez eux par crainte de dégénération de la situation.

Lundi, le directeur de la radio de Daech à Mossoul Abou Imane l’Irakien a pris la fuite  avec sa famille vers une destination non identifiée. Daech a distribué ses photos dans la rue et réclamé de la population de le dénoncer.

Et dans le contexte de la libération de Charqate,  le groupe terroriste wahhabite a mené des parades militaires dans certains quartiers de Mossoul pour remonter le moral de ses miliciens et parer à des effondrements internes.

Dans la foulée de son offensive fulgurante contre de larges pans de l’Irak, Daech avait pris le contrôle de Mossoul en juin 2014. Cette ville est considérée l’un des bastions clés du groupe terroriste, suite à la perte de plusieurs régions et à la mort de centaines de ses effectifs dans les batailles contre les forces gouvernementales irakiennes.
      

Traduit du site Sumaria news et Alalam