26-05-2019 12:22 PM Jerusalem Timing

Norvège: Breivik évoque "jusqu’à 80 cellules en Europe"

Norvège: Breivik évoque

Se présentant comme un croisé en guerre contre l’Islam et le multiculturalisme, Breivik a reconnu être l’auteur des attaques du 22 juillet qui ont fait au total 77 morts.

L'auteur des attaques sanglantes du 22 juillet en Norvège, Anders Behring Breivik, affirme qu'il y aurait en Europe "jusqu'à 80 cellules" engagées dans sa croisade contre l'islam et le multiculturalisme, a indiqué jeudi la police norvégienne.
 
"Pendant les interrogatoires, il a affirmé qu'il y avait deux autres cellules en Norvège et vraisemblablement jusqu'à 80 personnes, 80 cellules en Europe", a déclaré à l'AFP le procureur de la police d'Oslo, Christian Hatlo.
 
"Mais nous n'y croyons pas", a-t-il ajouté.
 
Jusqu'à présent, l'avocat de Behring Breivik, citant son client, avait seulement évoqué l'existence de "plusieurs cellules" en Europe en plus des deux cellules norvégiennes supposées.

Mais jeudi, la police s'est dite "de plus en plus sûre" que l'extrémiste de 32 ans, actuellement en détention provisoire, avait perpétré le carnage du 22 juillet seul et qu'il n'avait pas de complices.
 
"Pour chaque jour qui s'écoule, nous en sommes de plus en plus en sûrs", a dit M. Hatlo lors d'un point de presse. "Nous n'avons rien trouvé qui suggère l'existence de complices même si nous nous refusons à exclure définitivement cette éventualité", a-t-il dit.
 
Les policiers ont donc décidé de lever le régime d'isolement total imposé à Behring Breivik depuis son arrestation, une mesure justifiée jusqu'à présent par le risque qu'il entre en contact avec d'éventuels complices en vue de faire disparaître des preuves.
 
Dans les faits, cette décision ne devrait toutefois pas changer ses conditions de détention: selon M. Hatlo, il restera coupé de tout contact avec le monde extérieur et isolé des autres détenus, officiellement pour assurer sa sécurité.

Se présentant comme un "croisé" en guerre contre l'islam et le multiculturalisme, Behring Breivik a reconnu être l'auteur des attaques du 22 juillet qui ont fait au total 77 morts.

Après avoir posé une bombe près du siège du gouvernement, il avait ouvert le feu sur des centaines de jeunes travaillistes réunis en camp d'été sur l'île d'Utoeya, à une quarantaine de km au nord-ouest d'Oslo.