28-03-2020 10:48 PM Jerusalem Timing

Joumblatt rejette toute ingérence étrangère en Syrie

Joumblatt rejette toute ingérence étrangère en Syrie

Joumblatt a indiqué qu’il faisait toujours partie de la majorité parlementaire

Le député Walid Joumblatt a insisté sur l’importance d’un cessez-le-feu en Syrie, condamnant les attaques contre l’armée syrienne et appelant à la libération de tous les détenus. Dans une interview à la chaine de télévision AlManar, Joumblatt a critiqué tout appel de l’opposition à une intervention étrangère, et a appelé à sanctionner touts ceux qui ont commis des crimes contre le peuple syrien et l’armée.

Il a par ailleurs estimé que la presse doit être autorisée à couvrir tous les événements dans les différentes régions syriennes.
« La réforme à la base de la clause 8 pour aboutir ensuite à la diversité des partis politiques constitue la clé de la solution à la crise », a indiqué le député libanais, ajoutant qu’il « n’y a point de solution sécuritaire avec les groupes armés en Syrie, surtout que des extrémistes et des soldats réfractaires font partie de ces groupes ».

Selon lui, il s’agit actuellement de savoir comment diriger la crise, déplorant la présence des voyous, et se demandant comment la Syrie tolère leur présence ?

Abordant le dossier libanais, le chef du PSP a réitéré son soutien au principe de la résistance, armée, peuple, tout en précisant qu’il faudra  étudier un jour la stratégie défensive, et de retourner à l’Etat qui protège tout le monde.

« Nous voulons récupérer les hameaux de Chebaa et les collines de Kfarchouba, et nous voulons délimiter les frontières », a-t-il dit.  
Joumblatt a affirmé qu’il fait toujours partie de la majorité parlementaire, soulignant l’importance de mettre fin à toutes les tensions internes.

Selon lui, « l’action du Premier ministre Nagib Mikati au sujet des revendications sociales du peuple était excellente, je n’ai aucune remarque, Mikati cherche à protéger le Liban de toute répercussion négative sur le plan syrien ».

Le député Walid Joumblatt avait visité jeudi le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah, en présence du ministre Ghazi Ariri (PSP) et du chef de liaison et de coordination au Hezbollah Wafic Safa.