03-12-2016 11:56 PM Jerusalem Timing

Helen Thomas aux juifs:« Vous n’avez pas le droit de confisquer tout un pays»

Helen Thomas aux juifs:« Vous n’avez pas le droit de confisquer tout un pays»

La doyenne des journalistes à la Maison Blanche Helen Thomas (91 ans) a réitéré sa position hostile au sionisme et au rôle du lobby sioniste aux Etats-Unis.

 
La doyenne des journalistes à la Maison Blanche Helen Thomas (91 ans) a réitéré sa position hostile au sionisme et au rôle du lobby sioniste aux Etats-Unis.

Dans une interview au quotidien israélien Yediot Ahranot, Elen a dit : « J’ai critiqué vigoureusement les présidents des Etats-Unis mais c’est seulement lorsqu’on parle contre Israël, on perd nos emplois. Il est difficile de coexister avec la force illimitée du lobby sioniste ici ».

Et d’ajouter : « Je ne suis pas contre la religion juive mais contre le sionisme. Je dis aujourd’hui encore que les juifs doivent rendre tout ce qui ne leur appartient pas aux autres. Le droit à exister ne leur donne en aucun cas le droit de confisquer une terre qui n’est pas la leur ».   

Qualifiant de « vides » les propos du correspondant du quotidien selon lesquels « la terre de la Palestine appartient aux juifs avant qu’elle ne soit aux Palestiniens », Thomas a considéré que les Palestiniens ont longuement vécu dans leur partie, et que personne n’a le droit de frapper à leur porte et de leur en chasser. Que dire après ce que vous avez souffert ? Vous chassez un autre peuple de sa terre alors qu’il n’a rien fait contre vous ».

« Les Etats-Unis soutiennent une guerre injuste aux côtés d’Israël contre les Palestiniens », a-t-elle encore dit.

S’exprimant sur la victoire du Hamas aux élections, la doyenne de la presse à la Maison Blanche a rappelé que le Hamas a été élu démocratiquement. « Je ne sais pas pourquoi il est si difficile pour Israël de croire que le peuple palestinien a élu le Hamas. Je suis contre la violence mais je comprends le désir palestinien de recouvrer ce qui leur a été arraché ». 

Rappelons qu’Helen Thomas avait démissionné après avoir tenu des propos contre « Israël » appelant les sionistes à quitter la Palestine et à rentrer à leurs pays d’origine en Europe. C’est ainsi que l’administration Obama l’a sommé de quitter son poste malgré sa longue expérience et son origine juive.